BOÎTE À IDÉES

  • Réduisons la pollution lumineuse

    carte_pollution_lum_500-f77c4.pngLors de Rixensart en Fête, PROXIMITÉ a rencontré Christiane Boehm, membre du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN). En janvier 2017, elle a publié un dossier consacré aux conséquences de l’excès d’éclairage, à savoir la sur-illumination, l’éblouissement et la lumière intrusive. Elle écrit : « Cette forme de pollution, encore mal connue, a des répercussions sur la santé humaine et sur les écosystèmes. 80 % des espèces sont touchées par la pollution lumineuse qui augmente chaque année » (1). Son crédo est simple : « Lutter contre la pollution lumineuse, ce n’est pas cesser d’éclairer, mais mieux éclairer ! » Et de prôner des solutions simples en respectant les cinq principes de l’éclairage intelligent : 


    1. Bien évaluer le besoin
    2. Ajuster l’orientation
    3. Réduire l’intensité
    4. Contrôler la période
    5. Limiter la lumière bleue

    A l’instar du PCDN, PROXIMITÉ souhaite que dans la commune de Rixensart ces grands principes s’appliquent aux bâtiments communaux, statues, arbres, ronds-points, églises, etc…

    Aussi, le Conseil de PROXIMITÉ a-t-il adopté le 4 octobre 2017 la résolution suivante :

    « Soucieux des impacts sur la biodiversité et les paysages nocturnes, sur le sommeil et la santé des habitants, soucieux des économies d'énergies, de la limitation des gaz à effet de serre induits, ainsi que de la capacité d'observation du ciel nocturne pour les générations actuelles et à venir (2), PROXIMITÉ adoptera des solutions d’éclairage mieux adaptées qui réduisent la pollution lumineuse et génèrent des économies : 


    - réduction de l’intensité de l’éclairage public à certaines heures de la nuit (exceptés les endroits où prévaut la sécurité des citoyens et de leurs biens),
    - limitation de diffusion lumineuse vers le ciel,
    - règlementation des écrans LED pour l’affichage publicitaire,
    - lutte contre le gaspillage énergique en adaptant les anciens luminaires publics
    - attention particulière au choix de lampes LED à faible émission dans le bleu ».

    En aménagement du territoire, les élus de PROXIMITÉ tiendront donc compte de la problématique de l’éclairage LED (3), en évitant toute pollution lumineuse vers le haut, en trouvant le bon compromis entre « se sentir en sécurité » et « éclairer discrètement », en réfléchissant sur les trois facettes du problème : factures d’achat et d’utilisation, et facture pour notre environnement. Dans le cadre de la rénovation de la Place de Bourgeois, la Commune de Rixensart a présenté récemment un avant-projet. Et Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) de rassurer, la commune a déjà pris des dispositions afin de réduire les nuisances lumineuses. Sans compter que pour l’église Saint-François-Xavier, la convention 'Combles et clochers' signée par notre commune en 1996 (4) sera respectée.


    20130822 Eric dSdR © Isaline de Vuyst-001 copie 4.jpgEric de SÉJOURNET

     

     



    __________

    (1) BOEHM Christiane, ⤷ L’éclairage, un problème ? in ⤷ www.rixnature.be, janvier 2017

    (2) Le ciel nocturne a été classé patrimoine mondial de l'Unesco
    
(3) Rixnature, ⤷ Les dangers de la lumière bleue
    (4) Ibid., ⤷ Combles et clochers
    (5) Photo | AVEX (association d’astronomes du Venin, France), Carte d’Europe, 2016

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, BOÎTE À IDÉES, ENVIRONNEMENT Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017