• Arbres et haies remarquables (3)

    Avenue de Montalembert 10.2010 © Eric de Séjournet.jpgIn fine (1), PROXIMITÉ a obtenu ce que la Commune de Rixensart n’a jamais publié … la liste officielle des arbres et haies remarquables à Rixensart, mise à jour en 2012. Cette liste a été approuvée par arrêté ministériel du 8 janvier 2013, paru le 22 février 2013 au Moniteur belge.

    ◼︎ Liste des 53 sites rixensartois, genvalois et rosiérois | Cliquez ici.

    Quant à la question écrite introduite le 31 mai 2017 par PROXIMITÉ (1), la Commune de Rixensart semble avoir eu des difficultés à répondre précisément à nos interrogations. Nos lecteurs trouveront ci-après (2) la réponse intégrale du Collège, que nous résumons d’abord :

    - Depuis 2013, 491 demandes de permis d'abattages/élagages ont été introduites. Pour chaque demande, un agent spécifique du service communal des espaces verts se rend sur place et rédige un avis argumenté pour le Collège communal.

    - Le Collège estime que la part d'arbres et de haies remarquables pour laquelle la Commune sollicite une demande de permis d'urbanisme pour l'abattage ou l'élagage est de 1 à 2 par an. Le nombre de permis d'urbanisme refusés par le Collège communal après avis du Service Public de Wallonie/DG03-Direction de la Nature et des Forêts peut être estimé à 2% du nombre total de permis introduits depuis 2013.

    - L'abattage, le préjudice porté au système racinaire ou la modification de l'aspect d'un arbre remarquable ou d'une haie remarquable sont soumis à permis d'urbanisme.

    - L'accord du propriétaire est nécessaire pour élaguer un arbre remarquable.

    - L'agent constatateur communal n'est pas habilité à dresser procès-verbal de constat d'infraction dans la mesure où il s'agit d'infractions urbanistiques et non environnementales. Dans ce cas, seule l'éco-conseillère désignée à cet effet peut verbaliser.

    Sensibilisons les Rixensartois à protéger ce patrimoine naturel !  

    Collage_Fotor.jpgEric de SÉJOURNET & Thierry BENNERT

     

     

     

     



    __________

    (1) BENNERT Thierry (PROXIMITÉ), Arbres et haies remarquables : question écrite adressée au Collège des Bourgmestre et Echevins, 31 mai 2017 (voir Carnets de Proximité du 3 juin 2017)
    (2) COMMUNE DE RIXENSART, Questions écrites relatives aux arbres et haies remarquables (abattages/élagages), 23 octobre 2017
    (3) Photo | Avenue de Montalembert 10.2010 © Eric de Séjournet

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT, PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés (2)

    Transparence 2.jpgLes 26 septembre 2017, Etienne DUBUISSON (PROXIMITÉ) a introduit une question écrite adressée au Collège des Bourgmestre et Échevins, portant sur le cadastre des mandats, représentation et délégations privés et publics.

    La réponse du Collège est attendue pour fin octobre.

    En attendant, voici les éléments concernant les mandataires du groupe PROXIMITÉ


     

    Etienne DUBUISSON

    Conseiller communal
    Conseiller zone de police la Mazerine
    Administrateur de la bibliothèque de Froidmont (*) 
    Administrateur du Centre Culturel et Social de Froidmont (*)
    Administrateur du Val des Coccinelles (*)


    Michel WAUTOT 

    Conseiller communal
    Président « d’Hommes et Patrimoine ASBL » (*)
    Conseiller du bureau du Conseil de la maison de l’Urbanisme (*)  
    Administrateur de « Un Savoir Pour Tous » au Bénin (*)
    Délégué PROXIMITÉ commission mobilité (*)
    Délégué PROXIMITÉ commission aménagement du territoire (*)

    Thierry BENNERT

    Conseiller communal 
    Administrateur délégué d’UCL Patrimoine – Société à Finalité Sociale (*)
    Administrateur du Centre Hospitalier Neurologique William - Lennox Fondation d’Utilité Publique (*)
    Administrateur à la Louvain School of Management Executive ASBL (LSM) (*)
    Membre de l’Assemblée Générale de Valisana ASBL (*)
    Délégué PROXIMITÉ commission déchets (*)


    Micheline MARION–LEKIME

    Conseillère CPAS 
    Administratrice PROXIMITÉ à Rixenfant (*)
    Représentante de PROXIMITÉ à D'Clic (*)

    __________
    (*) Non rétribué

    Thématique | COMMUNICATION, GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • De bonne source ...

    poirier dieu

    30 octobre 2017

    La Province ne veut pas acheter le château de Rixensart ... Trop cher, trop de travaux (Mathieu Michel, Président du Collège provincial)
    + INFO | L’Avenir du 31 octobre 2017.

    11 octobre 2017

    Le château de Rixensart est à vendre | Ce que PROXIMITÉ avait déjà signalé lors d'une intervention au Conseil communal du 30 août 2017 se confirme : classé patrimoine exceptionnel de Wallonie et propriété des princes de Merode depuis 1715, le château va être vendu en vente publique. Espérons que nos dirigeants, qu'ils soient communaux, provinciaux ou régionaux ne restent pas les bras croisés (cf Carnets de Proximité du 1er septembre 2017). 
    + INFO | L’Avenir du 11 octobre 2017.


    10 octobre 2017 (Groupe de travail communal Déchets/Proprété)

    Service de ramassage des déchets de jardin | Les habitants des trois entités bénéficient d'un service de ramassage des déchets verts (1) à différents points de collecte. Suite à la récente ouverture du parking SNCB à la gare de Rixensart, le camion 'déchets verts' stationnera dorénavant de 13h45 à 14h45 en bas de la rue du Cyclone, à 200 mètres du parking de la gare de Rixensart.

    __________
    (1) tontes de pelouse, fleurs fanées, tailles de haies, branchages pour autant que le diamètre des branches ne dépasse pas 5 centimètres, les mauvaises herbes et les feuilles mortes.

    4 octobre 2017 (Ville de Wavre)

    Ferme du Pèlerin | La demande de démolition de la Ferme du Pèlerin et la reconstruction de 4 maisons a reçu un avis défavorable du Collège des Bourgmestre et Echevins de Wavre. Cet avis défavorable a été transmis par la ville au Service Agriculture de la Wallonie qui prendra la décision finale.

    20 septembre 2017 (Conseil communal)

    Les marchés de la Place communale de Genval ... abandonnés | Discrètement, et sans susciter le débat, le Conseil communal a mis fin à l’existence des marchés de Genval. « Les mentions des marchés du mardi matin et du vendredi fin d’après-midi de la place communale de Genval qui ont actuellement cessé d’exister » ont été retirées du « Règlement communal relatif à l’exercice et à l’organisation des activités ambulantes sur les marchés publics ». Juridiquement, c’est terminé.

     

    20 septembre 2017 (Conseil communal)

    Réfection du Chemin de la Source | Tout en conservant le profil et le tracé du sentier original, la Commune de Rixensart a décidé de réaliser les travaux de réfection du Chemin de la Source. Coût : 46.989,14 euros TVAC. Une technique qui a fait ses preuves à Lasne sera utilisée : travaux préparatoires et démolition du sol existant, travaux de terrassement, de fondation et de stabilisation, pose d'un revêtement en empierrement, pose d'une signalisation. Le Chemin de la Source relie l’avenue Monseigneur à la rue de Rosières en longeant le chemin de fer et en traversant la Lasne. Il est emprunté par les piétons et cyclistes désireux de rejoindre la gare de Genval ou les Papeteries via le Sentier des Papeteries.

     

    20 septembre 2017 (Conseil communal)

    Réasphaltage de voiries détériorées | Le Conseil Communal du 20 septembre 2017 a décidé d’utiliser des subsides disponibles pour réasphalter d’ici 2018 plusieurs voiries détériorées de la commune. Sont concernées :
    - à Rosières : les avenues Englebert et de la Petite Cense
    - à Genval : les rues de la Tasnière et Jean-Baptiste Stouffs (entre la rue Mahiermont et l’école de la Cime), et la Petite rue du Vallon
    - à Rixensart : les avenues Jeanne, Yvan, Marie-Christine, Albertine et rue Albertine, Englebert, de la Rochefoucauld (à hauteur de l’école de la Source), chaussée de Lasne, et la rue du Moulin (partie basse casse-vitesse), la rue des Bleuets (entre la rue de Limal et le pont du Pèlerin). 

    Lire la suite

    Thématique | DE BONNE SOURCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Réduisons la pollution lumineuse

    carte_pollution_lum_500-f77c4.pngLors de Rixensart en Fête, PROXIMITÉ a rencontré Christiane Boehm, membre du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN). En janvier 2017, elle a publié un dossier consacré aux conséquences de l’excès d’éclairage, à savoir la sur-illumination, l’éblouissement et la lumière intrusive. Elle écrit : « Cette forme de pollution, encore mal connue, a des répercussions sur la santé humaine et sur les écosystèmes. 80 % des espèces sont touchées par la pollution lumineuse qui augmente chaque année » (1). Son crédo est simple : « Lutter contre la pollution lumineuse, ce n’est pas cesser d’éclairer, mais mieux éclairer ! » Et de prôner des solutions simples en respectant les cinq principes de l’éclairage intelligent : 


    1. Bien évaluer le besoin
    2. Ajuster l’orientation
    3. Réduire l’intensité
    4. Contrôler la période
    5. Limiter la lumière bleue

    A l’instar du PCDN, PROXIMITÉ souhaite que dans la commune de Rixensart ces grands principes s’appliquent aux bâtiments communaux, statues, arbres, ronds-points, églises, etc…

    Aussi, le Conseil de PROXIMITÉ a-t-il adopté le 4 octobre 2017 la résolution suivante :

    « Soucieux des impacts sur la biodiversité et les paysages nocturnes, sur le sommeil et la santé des habitants, soucieux des économies d'énergies, de la limitation des gaz à effet de serre induits, ainsi que de la capacité d'observation du ciel nocturne pour les générations actuelles et à venir (2), PROXIMITÉ adoptera des solutions d’éclairage mieux adaptées qui réduisent la pollution lumineuse et génèrent des économies : 


    - réduction de l’intensité de l’éclairage public à certaines heures de la nuit (exceptés les endroits où prévaut la sécurité des citoyens et de leurs biens),
    - limitation de diffusion lumineuse vers le ciel,
    - règlementation des écrans LED pour l’affichage publicitaire,
    - lutte contre le gaspillage énergique en adaptant les anciens luminaires publics
    - attention particulière au choix de lampes LED à faible émission dans le bleu ».

    En aménagement du territoire, les élus de PROXIMITÉ tiendront donc compte de la problématique de l’éclairage LED (3), en évitant toute pollution lumineuse vers le haut, en trouvant le bon compromis entre « se sentir en sécurité » et « éclairer discrètement », en réfléchissant sur les trois facettes du problème : factures d’achat et d’utilisation, et facture pour notre environnement. Dans le cadre de la rénovation de la Place de Bourgeois, la Commune de Rixensart a présenté récemment un avant-projet. Et Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) de rassurer, la commune a déjà pris des dispositions afin de réduire les nuisances lumineuses. Sans compter que pour l’église Saint-François-Xavier, la convention 'Combles et clochers' signée par notre commune en 1996 (4) sera respectée.


    20130822 Eric dSdR © Isaline de Vuyst-001 copie 4.jpgEric de SÉJOURNET

     

     



    __________

    (1) BOEHM Christiane, L’éclairage, un problème ? in www.rixnature.be, janvier 2017

    (2) Le ciel nocturne a été classé patrimoine mondial de l'Unesco
    
(3) Rixnature, Les dangers de la lumière bleue
    (4) Ibid., Combles et clochers
    (5) Photo | AVEX (association d’astronomes du Venin, France), Carte d’Europe, 2016

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, BOÎTE À IDÉES, ENVIRONNEMENT Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017