Détricoter la sécurité ?

Rue de la Bruyère 6.2017 © Eric de Séjournet 2.jpgSelon le Collège, « il y a lieu de supprimer la zone 30 km/h ‘école’ de la rue de la Bruyère ». « Suite à la construction de la nouvelle école de Genval, y ont emménagé les classes de maternelle, anciennement situées rue de la Bruyère 98. Les accès à la nouvelle école se font par la rue des Volontaires et par le Vieux Chemin de I'Helpe (modes actifs). Il n'y a donc plus d'accès par la rue de la Bruyère ».

Etienne DUBUISSON (PROXIMITÉ) a réagi promptement lors de la séance du Conseil communal du 31 mai 2017 :

« Dans le cadre de la Charte SAVE (SAuvons la Vie de nos Enfants), signée en septembre 2013, PROXIMITÉ avait déjà attiré l’attention sur le manque de civilité de certains automobilistes dans les zones 30 km/h, et plus particulièrement dans les environs immédiats des écoles. Qui plus est, lors du du Conseil communal du 25 septembre 2013, le Bourgmestre avait déclaré 'qu’il envisage l'éventualité de mettre toute la commune en 'zone 30', sauf les axes principaux’.

Supprimer une limitation de vitesse, c’est de facto permettre d’augmenter le risque d’accidents et particulièrement là où la voirie est plus étroite, dans une agglomération avec des habitations à front de rue. Il y a également lieu de constater que c’est également à hauteur du numéro 98 de cette rue que se trouve le passage pour piétons le plus proche de l’école.

Enfin, il est exact qu’il n’y a plus de classes à hauteur du 98 rue de la Bruyère. Par contre, il n’est pas correct d’affirmer qu’il n’y a plus d’accès par la rue de la Bruyère. En effet, un accès libre en dehors de tout contrôle et permanent existe bel et bien au coin des rues de la Bruyère et du Vieux Chemin de l’Helpe. Cet accès est emprunté chaque jour par les élèves qui se rendent à l’Ecole des devoirs ainsi que par les jeunes élèves du quartier.

En matière de sécurité routière, le Plan Zonal de Sécurité 2014-2017 voté par le Conseil de Police le 23 septembre 2013, désigne les usagers faibles (piétons, cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs) comme un des groupes cibles prioritaires. Pour ces différentes raisons de sécurité, le groupe PROXIMITÉ s’oppose à la suppression de la limitation de vitesse et propose même de l’allonger afin d’englober le carrefour des rues de la Bruyère et du Vieux Chemin de l’Helpe ».

Le Conseil communal a sagement reporté le point et le Collège réexaminera le dossier.

__________
(1) Photo | rue de la Bruyère à Genval 2017 © Eric de Séjournet

Thématique | MOBILITÉ, SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017

Les commentaires sont fermés.