• Egarements (4)

    Gare de Rixensart 20100707 © Eric de Séjournet (4).jpgDepuis le début de l’hiver, riverains et usagers de la nouvelle gare de Rixensart sortent leur lampe de poche pour se déplacer autour de la nouvelle gare RER ou dans le parking SNCB. L’obscurité matinale ou de fin de journée aidant, l’absence d’éclairage public (responsabilité Infrabel) devient un réel problème, surtout pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

    Cette situation a été dénoncée maintes fois par les habitants eux-mêmes et portées en temps et en heure à la connaissance des autorités communales. Le manque de suivi sur le site Internet de la commune et le Rixensart Info, est fortement regretté. La réponse, formulée le 27 novembre 2015 par la commune, mérite notre attention : « Dans le cadre de l’aménagement du RER, les travaux qui impactent notre commune sont sous l’entière responsabilité des gestionnaires du chantier. S’il est vrai que la commune collabore du mieux qu’elle le peut, celle-ci subit tout de même en grande partie le chantier et ses désagréments, au même titre que ses habitants. Maintenir un niveau d’information régulier par ces deux canaux implique une charge de travail que le service Mobilité n’a pas les moyens d’assumer, mais des efforts seront faits dans ce sens. De plus, les membres de ce service se tiennent à disposition des riverains pour toute question particulière. La cellule info d’Infrabel reste cependant la plus apte à répondre aux diverses questions concernant les travaux RER ». Cette réponse est-elle à la hauteur des attentes des habitants/usagers ?

    Vous vous rappelerez qu’en mars 2008, le groupe PROXIMITÉ écrivait déjà que « la sauvegarde de la qualité de vie des communes RER devait faire l’objet de l’attention principale des autorités, d’autant plus que notre commune ‘possède’ deux gares RER. Elle a intérêt à créer au sein de son administration une cellule RER, qui planifiera et mettra en place les différentes mesures destinées à intégrer harmonieusement RER et commune ». Le Bourgmestre Jean Vanderbecken répondit d’abord favorablement à l’idée : ’Ce sera un gros chantier que tout le monde va subir pendant plusieurs années, c’est pourquoi une personne sera engagée afin de gérer les nuisances causées aux habitants’. Mais quelques mois plus tard, il déclara : 'A l'instar de la ville d'Ottignies, la cellulle RER ne verra pas le jour à Rixensart. Qui plus est, Infrabel a 'conseillé' au bourgmestre de ne pas créer cette cellule car elle existe déjà au sein d’Infrabel. Toutes les questions des Rixensartois doivent donc être adressées à la Cellule Riverains d’Infrabel ». PROXIMITÉ a regretté cette décision, estimant que la commune s’était laissée embobiner par Infrabel.  

    L’actualité de ces derniers jours met sens dessus dessous les éléments du dossier. Le financement du RER, et donc l’avenir de celui-ci, fait aujourd’hui débat à tous les niveaux politiques, dans tous les médias et à travers tous les réseaux sociaux. A l’issue du conseil communal du 27 janvier 2016, Eric de SÉJOURNET (PROXIMITÉ) a demandé au Bourgmestre s’il pouvait donner les derniers développements au niveau communal.

    Il nous répondit « qu’il avait récemment rencontré plusieurs bourgmestres du Brabant wallon concernés par les déboires du RER, et qu’il regrettait la façon dont Infrabel (SNCB) gérait le dossier ». Il estimait « que c’était une bonne chose que la presse se soit emparée du sujet pour mettre la pression sur les autorités compétentes ».

    Il y a par contre du nouveau à propos de l’éclairage autour de la nouvelle gare de Rixensart. Le Président de l’assemblée a expliqué pourquoi l’éclairage n’avait pas été installé plus tôt : « Ce n’était pas prévu au budget 2015 d’Infrabel … mais bien à celui de 2016 ». En pratique, le Bourgmestre s'est avancé en déclarant « que l’éclairage serait installé d’ici une bonne quinzaine de jours ».

    L’information à propos du RER retrouvera-t-elle une place sur www.rixensart.be et dans le Rixensart Info ?

    __________
    PHOTO | rue Alphonse Collin © Eric de Séjournet

     

    DERNIERES NOUVELLES

    Dans un courrier adressé le 26 janvier 2016 à une Rixensartoise, la SNCB (via le Coordinateur des Relations avec la clientèle) annonce pour la nouvelle gare RER de Rixensart que "la mise en service du couloir sous voies et des quais prolongés sera effective dans le courant de mars 2016" (information mise en ligne le 29 janvier 2016)

    Le parking à hauteur de l'ancienne gare de Rixensart vient d'être doté de l'éclairage public ... excepté les trois réservations de stationnement pour les personnes handicapées (1). Une défectuosité temporaire qu'Infrabel résoudra rapidement, espérons-le. Quant au nouveau rond-point 'Boisacq/Huens' et le parking de l'ancien Colruyt, ils demeurent dans la pénombre. Ce parking, situé entre la rue Robert Boisacq et l'entrée de la nouvelle gare, est terrain communal. Le bâtiment de l'ancien Colruyt appartient également à la commune de Rixensart. C'est pourquoi, Eric de SÉJOURNET (PROXIMITÉ) a demandé au Bourgmestre d'activer les trois luminaires existants sur la façade Nord dudit bâtiment. Ces consoles murales d'éclairage pourraient apporter un peu de 'lux' aux piétons se rendant le matin ou le soir vers la nouvelle gare (information mise en ligne le 2 février 2016)

    __________
    (1) ndlr. problème résolu (constatation faite le 4 février 2016)

    Untitled.jpg

    PHOTOS | 2.2016 © Eric de Séjournet

    Thématique | SÉCURITÉ, TRAVAUX Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Invitation | 4 février 2016

    Rosières Ferme de l'Eglise © Eric de Séjournet.jpgNous vous invitons à assister à la RÉUNION PLÉNIÈRE de PROXIMITÉ qui se tiendra le jeudi 4 février prochain à 20h00 à la Ferme de l’Eglise à Rosières. Vous y serez accueillis par nos conseillers dès 19h30 pour faire ensemble le bilan de l'action communale à la mi-mandat.

    Dès 20h00, nos élus et délégués vous informeront au mieux de leur rôle actif et constructif au sein de la commune de Rixensart : Etienne Dubuisson, Michel Wautot, Eric de Séjournet, Micheline Marion, Thierry Bennert et Pascal Guelton.

    Ce sera également l'occasion de se retrouver autour d’un verre de l’amitié. 

    En espérant vous revoir ou faire votre connaissance pour un fructueux échange d’idées.

    Thématique | COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Budget 2016 soutenu

    Rixensart finances.jpgSauf rareté, un budget communal a toujours ses points faibles, comme celui de Rixensart. Fin 2016 le montant de la somme affectée aux prélèvements sera très limité. Mais force est de constater que l'engagement pris par la majorité est actuellement tenu. Le budget 2015 est en équilibre et la commune respecte par la même occasion les balises budgétaires imposées par la Région.

    L'équilibre est atteint sans toucher de manière fondamentale à la fiscalité communale et donc sans alourdir la charge des Rixensartois. Mais cet équilibre a son revers. Sa réalisation repose notamment sur les économies faites dans le secteur des ressources humaines.

    D’une manière générale, les dépenses sont maîtrisées et ne sont engagées qu'en fonction des moyens financiers disponibles. Il s'agit là d'efforts permanents comme en témoignent les frais de personnel (39%) et les frais de fonctionnement (16%), en très légère augmentation.  

    L'équilibre, certes fragile, est par ailleurs confronté à une diminution des recettes. Il faudra dès lors suivre de très près les différentes sources communales de financement (Fonds des communes et Intercommunales notamment) et les dépenses de transfert (zone de Police, zone de Secours).  

    En ce qui concerne le budget extraordinaire, c'est avec un certain contentement que nous observons la volonté de la majorité de non seulement poursuivre certains projets en cours (égouttage, réfection de trottoirs et de voiries, …), mais également de développer de nouvelles initiatives sous forme d'études (place de Bourgeois, …) ou de rénovations (parking du Beau Site, locaux de mouvements de jeunesse) prouvant par là sa volonté d'avancer.  

    Il ne faut pas non plus sous estimer les efforts poursuivis pour réduire la dette dont le coût reste modéré essentiellement grâce aux taux actuels très bas.

    Enfin, et restons réaliste, la limite des économies semble atteinte. Ce qui est acquis aujourd'hui en matière d'équilibre financier n'est pas une garantie pour demain et les efforts entrepris doivent donc sans relâche être maintenus.  

    D'aucuns diront : « L’équilibre, oui, mais à quel prix? ». Cette fois-ci la majorité a pris ses responsabilités et les assume clairement. Enfin la bonne gestion du CPAS est une aide utile au niveau des finances communales.  

    En conclusion, le budget 2016 présenté au Conseil communal reste globalement encourageant et PROXIMITÉ, fidèle à son engagement de participer activement à la gestion de la commune plutôt que de faire de la politique, a soutenu ce budget bien que ne participant pas à la majorité actuelle.

    agence de développement local,commerce local,question de conseiller,etienne dubuisson,eric de séjournet

    Etienne DUBUISSON

    Thématique | FINANCES Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017