• Magasins de nuit : la NAPMR fait marche arrière

    rixensart,magasins de nuit,night-shopsDix mois à peine après l’entrée en vigueur des mesures visant à limiter le nombre des magasins de nuit et leur concentration sur le territoire de la commune, le Collège (lire la NAPMR) a décidé d’imposer un assouplissement de ces règles. La distance minimale à vol d’oiseau entre un night-shop et un établissement d’enseignement secondaire ou supérieur se réduit désormais de 2000 m à 500 m … et ce, afin qu'un particulier puisse obtenir l’autorisation d’exploitation d’une vidéothèque - magasin de nuit à Bourgeois.

    PROXIMITÉ (1) s’en étonne car

    - le 29 août 2012, le Collège lui-même considérait que « leur multiplication et les nuisances qu’ils génèrent justifiaient que des règles soient prises en la matière »

    - le 9 avril 2013, le Service Juridique de la commune fit des « propositions d’adaptations à apporter au Règlement général de Police ». Il écrivit le faire, suite « à la promesse du Collège communal du 29 août 2012 de durcir les conditions d’installation de night-shops sur le territoire communal ».

    - le 24 avril 2013, le Collège écrivit constater que « les quelques night-shops installés à Rixensart causaient régulièrement des nuisances et mettaient en péril, dans un certain nombre de cas, la tranquillité publique ». Qui plus est, la majorité disait tenir « compte des doléances des citoyens parvenues au Collège communal, des caractéristiques de la commune et de l’expérience d’autres communes ayant légiféré sur cette matière antérieurement ». Des règles plus contraignantes (2) furent votées à l'unanimité par le Conseil communal (3).

    Dernièrement, la NAPMR y renonça et proposa le 26 mars (4) une nouvelle modification au Règlement général de Police, adaptée à un cas particulier … à la carte en somme !

    Les règles de bonne gouvernance nous ont dicté de nous y opposer.

    rixensart,magasins de nuit,night-shopsEric de SÉJOURNET







    __________
    (1) > Carnets de Proximité du 31 août 2012 et du 28 février 2013
    (2) notamment la distance minimale à vol d’oiseau entre un night-shop et un établissement d’enseignement secondaire ou supérieur, soit 2000 mètres
    (3) Conseil communal du 24 avril 2013
    (4) votes au Conseil communal du 26 mars 2014 (assouplissement) : NAPMR (15 voix POUR), ECOLO (3 voix CONTRE, 2 abstentions), UC/PS (3 voix POUR), PROXIMITÉ (2 voix CONTRE)

    Thématique | SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017