• Note plus salée que prévu

    800px-CarFireTraining6.jpgSuite à la réforme des Services de Secours, la Province du Brabant wallon a précisé le mode de calcul des dotations incendie (1). Pour la commune de Rixensart, il s’agit d’une ardoise supplémentaire de près 1.000.000 EUROS qui fut sous-estimée aux budgets de 2009, 2010, 2011 et 2012.

    La Province a toutefois octroyé un prêt sans intérêts à Rixensart, commune qui devra donc rembourser 100.000 EUROS chaque année.

    __________
    (1) Conseil communal du 26 mars 2014
    (2) photo Wikipedia 2007 © Bokske

    Thématique | FINANCES Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Gare de Rixensart … votre avis compte

    enquête publique,infrabel,eurogare

    Depuis le 3 mars dernier, une enquête publique est organisée, liée à la demande de permis d’urbanisme relatif aux aménagements en surface de la tranchée couverte, en d’autres termes de la dalle de la gare de Rixensart.

    D’emblée, PROXIMITÉ regrette qu’en date du 11 mars, la commune ne donnait toujours aucune information à ce propos sur son site Internet (1) … une absence de communication sur la Toile qui rappelle celle de l’enquête publique sur le projet de l’implantation d’éoliennes à Rosières.

    En résumé, les Rixensartois sont censés savoir que sur la tranchée couverte seront construits (2) :

    - une gare pour les bus TEC, avec trois arrêts de bus protégés par un auvent
    - un parking de courte durée (Kiss&Ride) pour 16 véhicules : accès via la rue de la Gare et sortie via le rond-point
    - un bâtiment voyageurs (3), construit à l’extrémité sud de la tranchée couverte. Englobé sous le auvent avec un apport de lumière naturelle, cet ensemble architectural abritera une zone d’accueil à la clientèle, les accès aux deux quais de 350 mètres (2 escaliers et 1 ascenseur par quai) et les emplacements pour une quarantaine de vélos.

    Trois parkings seront également aménagés :

    - rue du Cyclone : 145 places, tenant compte de l’emprise nécessaire pour la mise à quatre voies de la plateforme ferroviaire.
    - rue Alphonse Collin : 55 places libres d’accès, mais en zone bleue, gérées et entretenues par la Commune de Rixensart.
    - sous la tranchée couverte : 113 places payantes, dont l’accès et la sortie se feront via le rond-point. Un auvent abritera l’escalier et la rampe menant au sentier des Rossignols.

    Notez que les 20 places de l’ancien parking du Colruyt seront maintenues. Un trottoir de 2m de large et une voie pour cyclistes dans les deux sens y sont prévus. Toutefois, ce parking en cul-de-sac sera traversé par les bus du TEC qui, venant de la tranchée couverte, rejoindront ainsi directement les avenues Boisacq et Marchal.

    Quant aux matériaux utilisés, leur diversité permettra de renforcer l’identité des aménagements : de la brique en terre cuite pour les passages destinés aux modes doux, du béton pour les passages destinés aux bus et voitures, de l’acier peint en blanc pour les différents auvents (devant la future gare, quais bus, sorties piétonnes du parking)

    Les plantations resteront le parent pauvre du projet présenté : végétation basse type toiture verte, végétation à placer dans des jardinières, végétation grimpante sur éléments VERTicaux.

    Quant au mobilier urbain, il est censé ‘dynamiser’ l’espace … seul un long banc face à la rue de la Gare est prévu, tournant le dos à la gare et au soleil.

    En matière de circulation automobile, les rues Boisacq et de la Gare seront maintenues à double sens.

    Les travaux de génie civil actuellement en cours seront suivis par les chantiers d’équipement ferroviaire.

    PROXIMITÉ formule ci-après quelques observations et questions, et invite les Rixensartois à adresser par écrit, jusqu’au 17 mars prochain, leurs remarques et suggestions à l’Administration communale, Service de l’Urbanisme, où les plans peuvent être consultés. C’est le moment de vous exprimer !

    Etienne DUBUISSON, Michel WAUTOT et Eric de SÉJOURNET

    enquête publique,infrabel,eurogare,rer

    OBSERVATIONS ET QUESTIONS DU GROUPE PROXIMITÉ

    ILOT COLRUYT | Propriétaire de ce terrain, la commune ne devrait-elle conserver la maîtrise de cet îlot pour y développer, conjointement aux places de la Vieille Taille et du Millénaire, des activités/manifestations pour ses habitants ? Dans ce cas, les bus du TEC devraient pouvoir quitter leur arrêt devant la gare par la rue de la Gare.

    GARE DE RIXENSART | Ne faudrait-il pas couvrir les ouvertures dans le toit afin d’éviter les infiltrations d’eau de pluie et, en hiver, la formation de verglas au sol à l’intérieur même de la gare ?

    PARKING SOUS LA GARE | L’accès au parking sous la gare se fera via le rond-point Boisacq/Huens. Le passage est-il assez large pour faire passer tout type de véhicule ? (cf l’élargissement de la voirie qui a dû être réalisé au parc à conteneurs, Colline du Glain). Les autorités communales ont-elles obtenu des garanties quant à l’accès le week-end au parking sous la gare ?

    RUE COLLIN + PARKING CPAS | Suite à la mise à quatre voies, la voirie de la rue Alphonse Collin a été rétrécie. Deux solutions furent envisagées : créer une voirie partagée piétons/voitures ou prévoir l’entrée et la sortie du parking côté sud et limiter la rue Collin à la circulation piétons/vélos + circulation locale. Quelles sont les assurances à propos de l’accessibilité des véhicules de secours (pompiers) ?

    RUE DE LA GARE | Créera-t-on des zones de dégagement pour permettre aux automobilistes de s’y croiser ?

    RUE DES ÉCOLES | Quel sera le sens de la circulation dans la rue des Ecoles ? Des leçons ont-elles été tirées de la dernière modification ?

    AMÉNAGEMENTS | Afin de conserver une identité visuelle, ne faudrait-il pas que la couleur du revêtement des sols devant et autour de la gare soit choisie en harmonie avec celle des places du Millénaire et de la Vieille Taille ? Quels seront les matériaux anti-graffiti utilisés pour sauvegarder le mobilier urbain ? Ne faudrait-il pas revoir l'orientation du long banc en bois le long de la rue de la Gare ?

    PARKING CYCLONE | Le marché du samedi restera-t-il sur son emplacement actuel, c’est-à-dire derrière l’ancienne gare ?

    enquête publique,infrabel,eurogare,rer

    PLANNING AVANCÉ PAR INFRABEL (5)

    Dans le cadre du chantier en cours, Infrabel compte réaliser et terminer dans le courant de 2015 les aménagements suivants : 


    • toute la structure de la tranchée couverte 

    • le rond-point, les accès au parking et aux quais (sauf ascenseurs) 

    • les nouveaux quais 

    • les revêtements de sol de la dalle
    
• l'éclairage de la dalle 

    • les aménagements de la rue de la gare et du parking de l’ancien Colruyt



    Les plantations et le banc longeant la rue de la gare seront réalisés dans le cadre du chantier plantation. 



    Le nouveau bâtiment voyageurs, les auvents (auvent de la gare, auvent des bus et auvent du sentier des Rossignols) et les ascenseurs seront réalisés ultérieurement. En attendant, une couverture provisoire sera réalisée pour les bus et la sortie piétonne du parking (6). 



    En ce qui concerne le pont du Pèlerin, après travaux, la voirie passant sur le pont sera à double sens et deux trottoirs y seront aménagés (7). 


    Le Ravel Wawa sera remis en service à la fin des travaux, c’est-à-dire pour l’été 2015.

    -----
    
(1) Pourtant, en juin 2013, le Bourgmestre écrivit dans le Rixensart Info n° 261 (p. 1) : « Nous arrivons enfin à une solution satisfaisante dans les discussions relatives au futur aménagement de la dalle de la gare de Rixensart. Résultats dont nous ferons large écho dans le cadre de l’enquête publique à intervenir avant l’octroi du permis définitif ». 
    (3) source Infrabel

    (2) L’actuel bâtiment voyageurs sera condamné, compte tenu de la proximité d’une des nouvelles voies; il ne sera toutefois pas détruit et recevra une nouvelle affectation, probablement à caractère commercial.
    (4) Illustrations Eurogare s.a. (cliquez sur les photos pour les agrandir)
    (5) Réponse d'Infrabel datée du 10 mars 2014 à des questions adressées par Thierry BENNERT (PROXIMITÉ) le 28 février 2014
    (6) "L’auvent de la dalle est en acier peint en blanc et est conçu comme une toiture. Il sera donc exécuté avec des matériaux résistant aux intempéries. De plus, par la modulation des pentes de la surface de toiture, nous pourrons récolter les eaux de pluie qui serviront pour le futur bâtiment voyageurs. Enfin, la partie supérieure de l'auvent sera facilement accessible afin de permettre des entretiens aisés" (5).


    (7)  
"Actuellement, un béton provisoire a été placé sur cette voirie afin de ne pas abîmer la dalle du pont. Cependant, l’aménagement définitif du pont (tarmac, trottoirs, garde-corps) doit encore être réalisé. Ces travaux devraient être réalisés pour cet été" (5).

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Sécurité routière : "prévention + répression"

    Rue de l'Eglise radar © Eric de Séjournet (13).JPGLes autorités rixensartoises restent préoccupées par les excès de vitesse des automobilistes, surtout dans les lieux accidentogènes. Afin de sécuriser d’avantage diverses voiries communales, le Conseil communal du 26 février 2014 a décidé à l’unanimité d’acquérir sept nouveaux radars préventifs. Coût total : 30250 EUROS, dont une grande partie qui devrait être subsidiée par la Province du Brabant wallon.

    Appelé radar pédagogique en France, ce type de radar automatique affiche la vitesse réelle des automobilistes passant dans une zone à 200 mètres environ (détection initiale du véhicule) du panneau afficheur, sans but répressif mais dans un objectif préventif (1). Dans ce pays, depuis 2011, toute installation de nouveaux radars répressifs fixes doit être concomitante à celle d’un radar pédagogique.

    Dans une intervention remarquée, Anne-Marie Lemoine (ECOLO) a indiqué que « l’achat des radars préventifs venait à point, car les différentes réunions de quartier organisées par le Collège montraient à suffisance que la préoccupation majeure des habitants est la sécurité routière : trop de voitures qui roulent trop vite, garées sur les trottoirs ou pistes cyclables … »

    La conseillère communale a fait part de l’avis d’un expert consulté par son groupe. Il en résulte que « les radars préventifs procurent leur efficacité maximale s'ils sont de temps à autre combinés avec des contrôles répressifs sur les mêmes tronçons (…). En sécurité routière, la combinaison ‘prévention + répression’ a déjà fait ses preuves ». Qui plus est, l’ajout d’un « module d'enregistrement de données permettrait de déterminer les jours et heures où le non-respect des vitesses est le plus problématique, de programmer des contrôles répressifs aux bons moments et même de faire des statistiques croisées avec les accidents ».

    Elle a également insisté sur la communication régulière en la matière et le fait de donner les emplacements des contrôles : « L'intérêt est de jouer sur ce qu'on appelle le risque subjectif d'être contrôlé, c'est-à-dire le sentiment que les gens ont d’être contrôlés ».

    Cette information a fait mouche. Le Bourgmestre en a pris bonne note et chargera le groupe de travail Mobilité d’en tenir compte.

    Eric de SÉJOURNET

    __________
    (1) Wikipedia 2.2014 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Radar_pédagogique

    Thématique | SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017