• La Mare aux Loups, lieu de maraîchage bio

    ferme de froidmont insertion,maraîchage,bioPar son vote positif, PROXIMITÉ participe au soutien que le Conseil communal octroie à l’asbl La Ferme de Froidmont Insertion (1) pour lancer à Rixensart une nouvelle filière de formation en maraîchage et développer sur le site de la Mare aux Loups « Les potagers archipels de Froidmont », l'utilisation de produits chimiques y étant toutefois proscrite.

    Cette asbl pourra y valoriser des 'terres dormantes' et répondre aux besoins en légumes et fruits biologiques (2) locaux en croissance constante en Brabant wallon. A terme, l’asbl ambitionne de créer des emplois durables dans le maraîchage.

    Lors de la réunion d’information organisée le 7 février 2014, Monsieur Thierry de Stexhe, directeur de l’asbl La Ferme de Froidmont Insertion, a convaincu les riverains de la Mare aux Loups par son projet de gestion appropriée de l’environnement. En effet, certains espaces seront réservés aux habitants de Rixensart sous forme de jardins partagés et/ou de jardins de primo insertion dont l’asbl assurera la gestion et l’animation. Quant aux acheteurs de ces légumes, ils paieront le prix du marché. Qui plus est, les participants au projet bénéficieront, eux, de tarifs préférentiels selon leurs contributions. En outre, le secteur social ne sera pas oublié et une partie de ces légumes ira améliorer la qualité et l’équilibre alimentaire de personnes à faibles revenus.

    Le Conseil communal du 26 février 2014 a donc approuvé à l’unanimité le texte de la concession domaniale accordée à cette asbl pour une durée de 10 ans.

    ferme de froidmont insertion,maraîchage,bioEric de SÉJOURNET







    __________
    (1) La Ferme de Froidmont Insertion « a pour but de promouvoir l’accueil, le logement et la rencontre de personnes, de groupes et d’organisations; la formation et l’enseignement; l’insertion multidimensionnelle de personnes précarisées y compris l’insertion socioprofessionnelle ».
    
(2) pour que les produits de cette asbl puissent être estampillés ‘bio’, ils devront être contrôlés de manière spécifique selon un cahier des charges européen (analyse des terres, des semences et des produits finis, …) et obtenir le label d’un organisme de contrôle et de certification agréé.

    Thématique | ENVIRONNEMENT, SOCIAL Édition | Eric de Séjournet © 2007-2018
  • Papeteries : réaction commune de la minorité rixensartoise

    papeteriesAu vu de la situation complexe qui s’est nouée autour de l’affectation d’une partie des bâtiments construits sur le site des anciennes Papeteries de Genval, les groupes ECOLO, UC-PS et PROXIMITÉ, trois partis de la minorité, ont décidé de réagir en commun et publiquement.

    Papeteries de Genval : faire prévaloir l’intérêt général

    La presse a récemment fait état de l’intention du promoteur Equilis de renoncer au projet de maison de repos sur le site des Papeteries de Genval, au profit d’un triplement du nombre de flats (101!) en résidence service.

    Ceci est loin d’être un détail : ce changement de programme pourrait avoir des impacts considérables. L’hébergement en résidence service est bien plus onéreux pour les personnes âgées que dans une maison de repos, les conséquences sur la mobilité dans le quartier de Maubroux sont radicalement différentes. Ce dernier point a précisément fait l’objet, lors de l’élaboration du plan d’aménagement des Papeteries (PCA), d’une étude d’incidences, laquelle a conditionné l’accord des autorités publiques sur le projet global. C’est ainsi qu’ont été précisées les surfaces réservées au logement et aux services (maison de repos notamment). La modification envisagée par Equilis remet fondamentalement cet accord en question!

    Jusqu’ici, la commune a eu une position négative par rapport à ce revirement et nous nous en réjouissons. Le dossier semble toutefois dans l’impasse, les différents acteurs, publics et privés, se renvoyant la balle. Les groupes Ecolo, UC-PS et Proximité du conseil communal de Rixensart considèrent que, dans ce dossier crucial, tout doit être mis en œuvre pour faire prévaloir l’intérêt général et faire respecter les prescriptions du PCA des Papeteries. A savoir que les zones de “service” ne peuvent pas devenir des zones déguisées de “logements”. Et si le promoteur ne peut les respecter, c’est aux pouvoirs publics de se substituer aux défaillances du secteur privé. Et en premier lieu la commune, qui pourrait investir aux Papeteries dans 2 domaines où les besoins sont criants : l’accueil de la petite enfance et l’hébergement des personnes âgées.

    Pour la petite enfance, la commune dispose de subsides de la province pour créer de 30 à 48 places de crèches qui seraient parfaitement justifiées au cœur d’un site où 400 logements vont voir le jour.

    Pour une maison de repos publique, la Région pourrait encore accorder des autorisations. Ici, le financement est à trouver. En plus de soutiens éventuels d’autres niveaux de pouvoir, un financement par emprunt sera nécessaire. Nous considérons qu’un tel projet, dans lequel Rixensart s’associerait à des communes voisines, le cas échéant par le biais d’une intercommunale, justifierait amplement de revoir les priorités d’investissements et, au besoin, de déroger à la limite d’emprunts imposée par la Région. Pour faire face au défi du vieillissement de notre population, une initiative forte s’impose en effet.

    Les groupes ECOLO, UC-PS et PROXIMITÉ du conseil communal de Rixensart invitent le collège à poser les jalons pour avancer dans ce sens. A la demande des 3 groupes soussignés, le point sera débattu lors de la prochaine séance du conseil communal, ce mercredi 26 février 2014 à partir de 20h.

    Signataires : Philippe LAUWERS pour ECOLO Rixensart, Catherine DE TROYER pour l’UC-PS et Etienne DUBUISSON pour PROXIMITÉ


    __________
    PHOTO | Les Papeteries de Genval 2.2014 © Eric de Séjournet
    MEDIAS | Papeteries de Genval : la minorité s'inquiète (L'Avenir, 25 février 2014) 

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2018
  • Go for ...

    Rue Huens 1.2014 © Francis Broche .jpgSur les réseaux sociaux la sécurité routière fait souvent débat. C'est le cas aujourd'hui de la rue Huens à Rixensart (1). Aussi PROXIMITÉ a-t-il, durant le Conseil communal du 29 janvier 2014, attiré l’attention du Bourgmestre et du Collège sur les dangers y encourus par les usagers faibles.

    Eric de SÉJOURNET (PROXIMITÉ) leur a rappelé la charte SAVE, votée il y a près d’un an par tous les conseillers communaux (2). Elle prévoit notamment de réaliser un diagnostic de la sécurité routière (pour la rue Huens il ne faut pas attendre la fin des travaux) et de prendre en compte, dans la mesure du possible, l’ordre de priorité suivant : les piétons, les cyclistes, les transports en commun et le transport privé (dans le cas de la rue Huens, c’est le moment de montrer sa détermination).

    Conscient du fait que les autorités communales se trouvent devant une situation difficile, il leur a demandé, qu’à défaut de trouver des solutions matérielles (feux alternés, déviation de la circulation, …) elles demandent au moins une présence policière et ce, pendant les heures difficiles, notamment celles d’entrée et de sortie des écoles.

    PROXIMITÉ a également suggéré de demander à la Zone de Police de La Mazerine de rédiger un rapport circonstancié de la situation dans la rue Huens et de faire des propositions concrètes afin d’y améliorer la situation.

    BON A SAVOIR

    - Depuis 2010 et dans la Zone de Police La Mazerine, le nombre d’accidents de roulage avec lésions corporelles sur voiries communales est en augmentation (+ 8% entre 2011 et 2012). Une quarantaine d’accidents sont constatés par an (3). La perte de contrôle et la vitesse inadaptée représentent les premières causes d’accidents. Viennent ensuite l’imprégnation alcoolique (18%) et le non respect de la priorité (15%).

    - En septembre 2011, un Service Roulage a été mis en place qui s’implique e.a. dans les différents services d’ordre locaux (préparation, planification, mise en place de la signalisation, vérification de l’application des ordonnances de police, …) ainsi qu’au niveau des grands chantiers de la zone (RER et Papeteries) (4).

    - En matière de sécurité routière, le Plan Zonal de Sécurité 2014-2017 (5), désigne les usagers faibles (piétons, cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs) comme un des groupes cibles prioritaires.

    __________
    (1) Facebook : Rixensart en images
    (2) Charte SAVE votée par le Conseil communal du 29 mai 2013 (Carnets de Proximité - Sauvons la vie de nos enfants - 30 mai 2013)

    (3) Zone de Police de La Mazerine - Rapport Annuel 2012, p. 15

    (4) Zone de Police de La Mazerine - Rapport Annuel 2012, p. 5

    (5) Plan Zonal de Sécurité 2014-2017 voté par le Conseil de Police le 23 septembre 2013
    (6) GO FOR ZERO est une initiative qui rassemble les entreprises, les organisations, les pouvoirs publics, les médias et les citoyens derrière un même objectif: un trafic plus sûr !

    Thématique | MOBILITÉ, SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2018