• 'Un sursis pour les fresques des Charmettes'

    genval,charmettes,fresques,tilleulLa réhabilitation du site des Charmettes à Genval est lancée (...). L’ancienne conciergerie (...) passera à la trappe, tout comme trois autres bâtiments concernés par le projet de réhabilitation et d’embellissement de ce site, écrit Xavier Attout (lire l'article dans L'Avenir du 29/3).

    Les interventions de Philippe Lauwers (Ecolo) et de Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) ont eu de l'effet sur le projet initial du Collège : les fresques peintes par des enfants en 1981 pourraient être préservées si le coût n'en est pas trop élevé.

     

    photo 2009 © Berna de Wilde

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Les intentions de la majorité : premier commentaire

    déclaration de politique généraleLe Collège du Bourgmestre et des Echevins a présenté le 27 février dernier sa Déclaration de politique générale. Elle est obligatoire, pour toute majorité, à l’entame d’une nouvelle législature. Déclaration par essence 'politique', elle se résume, dans la plupart des communes, à un catalogue de lieux communs afin de contenter tout un chacun. On y retrouve aussi les bonnes idées des groupes de la minorité, une caractéristique propre à l’exercice politique.

    Par-ci par-là apparaissent quelques données précises, voire nécessaires, qui semblent avoir été ajoutées afin de se ménager une porte de sortie ... au cas où la conjoncture devait changer ou s’aggraver.

    En fonction de ces considérations, PROXIMITÉ estime qu’il est peu adéquat de contredire ou d’ergoter à propos des déclarations d’intention de la majorité. Sur base des promesses énumérées, nous pensons qu’il est important de surveiller leurs évolutions au cours des six prochaines années. Qui plus est, PROXIMITÉ reconnaît que certaines propositions semblent intéressantes, beaucoup rejoignant les positions que défend notre groupe depuis sa création. Exemple d’une avancée en matière de concertation : le Collège mettra des «groupes de travail ou des commissions communales sur pied de façon à ce que les décisions prises soient les meilleures pour Rixensart».

    Par contre, si PROXIMITÉ devait formuler d’emblée une première mise en garde, elle serait d’ordre budgétaire. En effet, la majorité NAPMR ne s’engage à revenir à l’équilibre budgétaire qu’en 2015, acceptant un mali de 782.645 euros au budget 2013. En attendant, le Collège compte «faire mieux avec moins» et utiliser son «seul levier de manoeuvre : la maîtrise des dépenses». Au vu des ambitions formulées tout au long des treize pages de la Déclaration de Politique générale, cela nous semble difficilement réalisable ... sans augmenter la fiscalité, en d’autres termes les impôts.

    Aussi n’est-il pas étonnant que, dans le cadre de la compression des dépenses, le Collège se propose de faire la ‘chasse aux subsides’ par l’engagement d’un ‘chasseur de primes’ «pour libérer les échevins de cette mission» ! Un aveu de faiblesse, alors que cela fait partie de leurs compétences ?

    Quant à la pierre d’achoppement de cette nouvelle législature, l’aménagement du territoire, il est qualifié par la majorité comme le « sujet le plus délicat et le plus important pour les décennies à venir ». PROXIMITÉ ne fait que répéter cela depuis plus de six ans. Et, de s’inquiéter du fait que, comme l’écrit la majorité, «chaque groupe politique a son idée sur le sujet et malheureusement les points de vue sont souvent divergents». Voilà bien un sujet où le virus pernicieux des 'dogmes' politiques devrait être banni. Dans un aménagement du territoire, toutes les classes sociales et tous les aspects concernant l’activité humaine et la nature sont concernés ... ensemble.

    PROXIMITÉ vous invite donc à prendre connaissance des grands axes de la politique communale que la NAPMR, seul parti à la manoeuvre, entend mener de 2013 à 2018 : social (CPAS, petite enfance, personnes âgées), enseignement, travaux, communication, mobilité, sécurité, etc.

    Etienne DUBUISSON, Michel WAUTOT et Eric de SÉJOURNET

    -----
    (1) Collège des Bourgmestre et Echevins de la commune de Rixensart, Déclaration de Politique générale, 18 février 2013 

    Thématique | ÉLECTIONS Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017