• Trois night-shops sur 200 m!

    rixensart,magasins de nuit,night-shopLa commune de Rixensart est de plus en plus confrontée à des nuisances provoquées par la présence de night-shops sur son territoire : tapage nocturne, saletés sur les trottoirs, sentiment d'insécurité, etc.

    A l'écoute des commerçants du centre de Rixensart, PROXIMITÉ avait déjà enregistré en février 2012 leur proposition d'une révision de la règlementation communale pour les magasins de nuit (voir nos carnets de PROXIMITÉ n° 30 du 25 février 2012). Malgré notre appel et ne voyant rien venir du côté de la commune, PROXIMITÉ n'a pas voulu attendre l'échéance des élections communales pour mettre la question des magasins de nuit à l'ordre du jour du dernier Conseil communal.

    Etienne DUBUISSON (PROXIMITÉ) a donc interpellé le Collège ce 29 août :

    «Jusque très récemment, trois magasins de nuit étaient ouverts sur les deux cents premiers mètres de la rue de Rosières à Genval. Nul ne peut actuellement ignorer les nuisances liées à l’ouverture de ces commerces et c’est pour cette raison que le Règlement général de police (RGP) a déjà pris la précaution de limiter leurs heures d’ouverture (cf article IV.19 du RGP).

    D’autres mesures peuvent également être prévues au niveau communal grâce à la loi du 10 novembre 2006, relative aux « heures d'ouverture dans le commerce, l'artisanat et les services ». En effet, l'article 18 § 1er de cette loi stipule qu’un règlement communal peut soumettre tout projet d'exploitation d'un magasin de nuit (...) à une autorisation préalable délivrée par le collège. Cette autorisation peut être refusée sur base de critères objectifs et non discriminatoires, comme par exemple, la localisation du magasin, des raisons de maintien de l'ordre public, des motifs de sécurité et de calme dûment clarifiés par un règlement communal approprié.

    Actuellement, un des trois magasins de nuit de la rue de Rosières, pourtant très récemment installé, vient de cesser ses activités et cette surface commerciale est à nouveau mise en location.

    Conscient d’une part, que ces magasins ne répondent pas à un besoin des habitants du quartier mais qu’ils engendrent, par contre, une série de nuisances pour ces mêmes habitants et que, d’autre part, plusieurs espaces commerciaux sont également libres à cet endroit, je vous demande, de prendre de toute urgence des mesures concrètes en vue de limiter par un règlement le nombre de ces commerces et leur concentration".

    > Lire la suite dans L'Avenir du 30 août 2012 : Les night-shops dans le collimateur (article de Xavier Attout)

    Thématique | SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Sans dépenses électorales inutiles

    Maquette sigle E.jpgToute campagne électorale est caractérisée par des promesses et des budgets publicitaires. Il est heureux que la loi du 7 juillet 1994 limite et contrôle les dépenses électorales engagées pour les élections communales, empêchant certains acteurs de "claquer un fric bête". La loi fixe des montants forfaitaires par tranche d’électeurs inscrits à la date du 1er août 2012. A cette date, Rixensart compte 15.794 votants, dont

    - 7196 hommes belges
    - 8134 femmes belges
    -   218 hommes citoyens UE inscrits sur 774 résidants
    -   223 femmes citoyennes UE inscrites sur 855 résidants
    -     23 citoyens hors UE inscrits

    Pour les élections communales de 2006, le montant maximum de dépenses autorisé par groupe politique fut de 16.545,00 euros correspondant à 15.445 électeurs inscrits. Comme l’exige la loi, PROXIMITÉ s'engagea à déclarer ses dépenses. Le 1er novembre 2006, nous déclarions le montant total de 9.332,70 euros, dont

    - 6.570,83 euros pour la mise en page et l’impression d’affiches et dépliants,

    - 2.372,78 euros en frais postaux, et
    
- 389,09 euros pour l’achat de petit matériel et location de salle.

    Pour les élections communales de 2012, le montant maximum de dépenses autorisé par groupe sera de 16.894,00 euros correspondant à 15.794 votants.

    Le 29 mai dernier, PROXIMITÉ s’est lancé pour la deuxième fois dans une campagne, que nous voulons, vu la situation économique et financière, sobre et sans dépenses inutiles. Elle est déclinée principalement en objectifs et informations.

    Nous comptons sur l’électeur afin qu’il n’oublie pas la communication que notre groupe a menée depuis 2007 (*) et ne se laisse berner par un marketing politique de dernière minute.

    nb © Eric de Séjournet.JPG

     

     

    Eric de SÉJOURNET

    (*) cf les 37 numéros de notre lettre d’information, les ‘carnets de PROXIMITÉ’, parus entre 2007 et 2012

    Thématique | ÉLECTIONS Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Nul n'est censé ignorer la loi ...

    Règlement Général de Police 20081012 Rue de Rixensart © Eric de Séjournet.JPGLa vie en communauté engendre le respect de l’autre et l’observance d’un minimum de règles afin de garantir autant notre propre quiétude que celle de nos voisins.

    Bien que ces règles fassent naturellement partie de notre éducation, il est toutefois nécessaire, dans une commune, de les codifier. En effet, selon les générations ou les horaires et donc les différences de rythme de vie de tout un chacun, il est bien utile de préciser les limites à adopter.

    Pour répondre à ce besoin, le Conseil communal de Rixensart a voté à l’unanimité, le 28 mai 2008, le Règlement Général de Police (RGP), applicable sur tout le territoire de notre commune. Ce document mérite d’être connu de tous car il concerne tous les Rixensartois sans exception. Malgré les différentes promesses faites, il n’a jamais été distribué à la population ni même été publié dans le Rixensart Info. Pourtant, le RGP ne manque pas d’intérêt car il traite aussi bien de la sécurité que de la tranquillité de chacun. Il reprend les règles applicables chez nous en ce qui concerne le tapage, tout comme celles concernant la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique ou encore la propreté ou la collecte des déchets.

    Certes, personne ne peut invoquer son ignorance pour enfreindre la loi ou échapper à ses obligations. Pourquoi, malgré ses promesses, le collège s’obstine-t-il depuis le 5 mai 2009 (voir ‘Antécédents’ ci-dessous) à ne pas diffuser ce règlement ? Le bourgmestre préfère-t-il se conformer à l’adage d’Aristote et miser sur le devoir d’information qui pèse de ce fait sur tous ses citoyens ?

    Pour PROXIMITÉ, la commune manque tout simplement à sa mission d’information, car la bonne connaissance et l’application du Règlement Général de Police auraient déjà évité des incivilités et des tensions inutiles.

    Etienne DUBUISSON Voorzitter van  Proximité-1.jpg

     

     

     

    Etienne DUBUISSON


    Antécédents

    28 mai 2008 - Adoption par le Conseil communal d’un nouveau Règlement Général de Police (RGP) pour la commune

    5 juin 2008 – Publication dans les ‘Carnets de Proximité’ de l’article d’Eric de SÉJOURNET : Nouveau règlement général de police

    24 septembre 2008 - Question d’Etienne DUBUISSON : « Quand le nouveau règlement de police sera-t-il distribué, comme promis, aux habitants ? » Réponse du bourgmestre Jean Vanderbecken (NAP) : « La mise en page du RGP est prête. Le condensé sera diffusé avec le prochain Rixensart Info. En attendant ... les Rixensartois peuvent le consulter sur le site Internet de la commune ». décembre 2008 – Corrections au RGP

    5 mai 2009 – Après signature par la tutelle, le Règlement Général de Police entre en vigueur

    22 février 2010 – Publication dans les ‘Carnets de Proximité’ de l’article d’Etienne DUBUISSON : Complaintes majeures. Il y écrit que « malgré les demandes répétées de PROXIMITÉ, ce règlement n'a pas encore été diffusé 'toutes boîtes' par la commune »

    24 novembre 2010 - Le Conseil communal adopte le règlement général de police uniformisé (*), complété et amendé et adopte une annexe au RGP comportant le règlement communal relatif aux modalités de raccordement à l’égout et à l’assainissement des eaux usées

    1 janvier 2011 - le RGP ‘uniformisé, complété et amendé’ entre en vigueur

    2012 : distribution du dépliant « Rixensart : Commune propre », qui sans se référer au RGP, fait l’inventaire des infractions environnementales et informe de l’engagement, en novembre 2011, d’un nouvel agent constatateur en délinquance environnementale.

    _____
    (*) à Lasne et La Hulpe
    (**) photo rue de Rixensart à Genval © Eric de Séjournet 

    Thématique | SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017