• Les habitants du Parc en colère !

    genval,parc,rer,travaux,sécuritéL’embellissement de Genval « par la création d’un vaste parc (*) en a fait en peu de temps un des plus beaux sites et le plus peuplé des environs », écrivit Julien De Becker, bourgmestre de Genval en septembre 1907.

    En 2012, chahut, vandalisme, excès de vitesse, ivrognerie, …. ne riment pas avec espaces verts, familiaux et touristiques.

    La patience des habitants du Parc de Genval a des limites. Certes, ils admettaient jusqu’à présent que leur quartier résidentiel subisse temporairement les aléas du chantier du RER (trafic, bruit, augmentation de la circulation, …). Aujourd’hui, force est de constater que les modifications apportées les unes après les autres perturbent grandement le mode de vie et la quiétude des lieux (pont du Mary Vatch élargi et surélevé entraînant le passage intempestif de poids lourds, accès modifié au nouveau parking de la gare de Genval, le sens unique autour du lac, les festivités organisées en plein air, le développement des commerces de nuit, …), tout cela sans réaction de la majorité NAP/PS/ECOLO … et sans concertation avec les habitants ! Leur cadre de vie est bouleversé, bon nombre de nuisances font leur apparition, certaines formes de vandalisme se développent en toute impunité, un climat d’insécurité s’y installe.

    genval,parc,rer,travaux,sécuritéExcédés, les habitants se sont groupés en un comité de quartier et tiennent à rappeler que le Parc n’est pas un lieu de transit pour les entreprises limitrophes, qu’il n’est pas non plus un circuit de courses automobiles, qu’un plan de mobilité fait défaut pour étudier le nouvel accès au parking de la gare de Genval, que cet écrin ne peut devenir un « music-hall en plein air », voire un lieu désordonné de consommation de boissons alcoolisées ni être abandonné au vandalisme que la situation actuelle génère.

    Ce mardi 24 juillet, 82 habitants ont interpellé le bourgmestre Jean Vanderbecken (NAP) : « Rendez-nous notre Parc d’antan, celui pour lequel nous sommes venus nous installer à Rixensart ! ». Le comité de quartier, les habitants du Parc et tous les Rixensartois sont en droit d’attendre une réaction rapide et concrète de la part de l’autorité communale … et ceci avant l’ouverture prochaine de cet important parking de la gare de Genval.

    PROXIMITÉ soutient leur point de vue, car, formulées dans l’intérêt de tous les Rixensartois, leurs revendications tentent de préserver un cadre de vie, un lieu pour se ressourcer le week-end. Depuis plus d’un siècle, le Parc de Genval, ses espaces verts, son lac et son château sont une des perles de notre commune. C’est un endroit calme et familial, reposant et touristique à la fois qui, avec ces quelques terrasses ou lieux de détentes fait le renom de notre commune.

    -----
    (*) Définition du Parc : Avenue du Lac, Avenue Normande, Avenue Cormiers, Avenue Merisiers, Avenue des Neugis, Avenue du Théâtre, Avenue des Erables, Avenue Herbert Hoover, Avenue des Eaux Vives, Avenue de la Tasnière à l’est du chemin de fer, Drève des Magnolias, Chemin du Grand Prieur, Place des Martyrs, Place Hubaut.
    (**) Photos : Parc de Genval © Eric de Séjournet

    Thématique | ENVIRONNEMENT, MOBILITÉ, SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Quelles solutions pour améliorer la mobilité des Rosiérois ?

    rosières,tec,de lijn,navette,garesLe 18 juin dernier, les Rosiérois se sont exprimés à propos de la réduction des services fournis par DE LIJN (voir les Carnets de Proximité du 26 juin 2012.

    Depuis, plusieurs suggestions ont été émises, à savoir :

    • La mise en place par les TEC d’une ligne Wavre – Bierges – Rosières-Saint-André – gare de Genval. Cette solution devrait permettre aux usagers d’y prendre une correspondance et de se rendre, soit en train à Rixensart ou à Etterbeek, soit en bus (ligne TEC 366) à La Hulpe et à Ixelles.

    • L’extension de la navette « Boucle Rosières » par les TEC. Cette solution, dont le coût devrait être pris en charge par la commune, permettrait aux personnes sans voiture de faire leurs courses à Genval ou Rixensart.

    • L’aménagement d’un espace sécurisé « piétons-vélos » entre la Ferme de Woo vers Maleizen jusqu’à la Steenweg op Rosieren ou début du trottoir aménagé par Overijse. Si cette portion de chaussée a été récemment fauchée, elle n’en est pas pour autant devenue piétonne. Cette solution ne diminue donc pas le risque que prennent les plus courageux qui se rendent à pied ou à vélo à Maleizen afin d’y prendre les bus 343, 345 ou 348 qui les mènent à Hoeilaart, Bruxelles, Overijse, Auderghem ou Etterbeek.

    En attendant la mise en place de ces premières solutions, je vous invite à consulter les horaires de passage des transports en commun à Rosières

    • pour DE LIJN : www.delijn.be ou au guichet à la gare du Nord à Bruxelles,

    • pour les TEC : www.infotec.be ou au guichet à côté de la gare de Wavre.

    rosières,tec,de lijn,navette,gares

     

     

     

    Jacques DE WOLF

     

    -----
    (*) photo : Rue Rosier Bois et Ferme de Woo à Rosières © Eric de Séjournet

    Thématique | MOBILITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Nos objectifs 2012-2018

    PROXIMITÉ propose au suffrage des Rixensartois ses OBJECTIFS 2012-2018, élaborés par le FORUM2012 et approuvés le 29 mai dernier par ses membres. Ces objectifs comportent 2 axes et 12 priorités qui, toutes, sont détaillées dans le numéro spécial des carnets de PROXIMITÉ.

    rixensart,proximité,élections communales,2012,objectifs 2012-2018

    Proximité Autrement.jpg

    UN CADRE DE VIE DE QUALITE
    Rixensart où il fait bon vivre

    Urbanisme et architecture

    Logement et densité

    Mobilité et usagers faibles

    Paysages et patrimoine

     

    LE CITOYEN DANS LA COMMUNE
    Des services de qualité rendus aux habitants 

    Sécurité

    Social

    Communication

    Activité économique et emploi

    Bénévolat et monde associatif

    Séniors

    Enseignement et jeunesse

    Service public et esprit communal

     

    -----
    (*) Photo : Maison communale de Rixensart 2012 © Eric de Séjournet

    Thématique | ÉLECTIONS Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Show électoral ?

    rixensart,proximité,cpas,crèches,mrs,élections communalesLes Rixensartois attentifs auront remarqué ces dernières semaines que certains politiques s’éveillaient à la communication pré-électorale.

    En effet et comme à chaque fois, juste avant les élections, les inaugurations se succèdent et de nouvelles plaques commémoratives s’ajoutent aux murs de nos bâtiments publics. Ainsi, une nouvelle aile de la maison de repos du CPAS a été inaugurée ce 1er juin, accueillant 85 nouveaux ‘lits’ … après cinq longues années de chantier. Quinze jours plus tard, c’est le nouveau commissariat de la zone de police La Mazerine qui a fait l’objet d’une inauguration … une année entière après sa première mise en service. Et le 22 juin, le ruban tricolore a été coupé à la nouvelle crèche du CPAS, alors que déjà de sérieux problèmes d’humidité nous y ont été signalés. In fine, le 28 juin, Rosières a assisté à la « réouverture » officielle de la crèche rue Rosier Bois, après un complexe jeu de chaises musicales concernant l’accueil de la petite enfance sur le territoire de la commune. Faut-il s’étonner de cette accélération ? Du tout, car PROXIMITÉ est ravi de cette accélération … avec à la clé une meilleure offre de services à la population. Encore faut-il que délais et budgets annoncés aient été respectés.

    Quant aux lieux publics, marchés, églises ou autres, ils sont à nouveau plus fréquentés par nos « politiques » qui, par de généreuses et vigoureuses poignées de main accompagnées de larges sourires, se veulent sympathiques et plus attentifs. Faut-il s’en formaliser ? Du tout, car nous sommes ravis de cette volonté de communiquer. Encore faut-il que le retard accumulé en cette matière ne retombe comme un soufflé après le 14 octobre.

    In fine, les Rixensartois restent dubitatifs après la dislocation des groupes LB-MR et AC, laissant libre cours aux transfuges vers la NAP. Qu’en pensent les actuels partenaires de la majorité ? Des regroupements et des ‘ententes’ impensables durant les six dernières années se scellent aujourd’hui entre adversaires qui, hier encore, ne parvenaient pas à se comprendre voire à se parler. Faut-il s’en inquiéter ? Oui, car ils visent le maintien de ceux qui s’accrochent au pouvoir. Qui plus est, ne barrent-ils pas la route aux jeunes de leur propre formation ?

    rixensart,proximité,cpas,crèches,mrs,élections communales

     

     

     

    Etienne DUBUISSON

    Thématique | COMMUNICATION, ÉLECTIONS Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017