• Rixensart, la plus dense du BW

    Carnets de Proximité 20111023.jpg

    Le Service public Fédéral Economie vient de publier une étude de l’utilisation du sol par commune en 2011. Il en ressort que Rixensart s’octroie le triste trophée de la commune du Brabant wallon la plus densément bâtie … 60% : 1059 hectares bâtis sur un total de 1754 hectares.

    C’est 13 % de plus que la ville de Wavre, 20% de plus que la ville universitaire d’Ottignies-LLN !

    Les Rixensartois commencent à connaître la position de PROXIMITÉ (1) à propos de la densification et des augmentations de densité. Notre groupe continuera à se mobiliser pour préserver notre cadre de vie et notre identité, celle d'un ‘village à caractère résidentiel’.

    densité,densification,cpadensité,densification,cpaMichel WAUTOT et Eric de SÉJOURNET

     

     

     

     

    -----

    (1) Rixensart, ville lumière? par Michel WAUTOT (Carnets de Proximité du 3 mars 2011)

    (2) La densification urbaine est un concept qui consiste à faire vivre davantage de population sur un même espace urbain. C'est ainsi, par exemple, que lorsqu'on passe d'un quartier en habitat individuel (petites maisons unifamiliales) à un quartier d'habitat collectif (avec des immeubles où les gens partagent un immeuble en plusieurs appartements) on effectue une densification urbaine. La densification est présentée de toutes parts comme une nécessité, voire un progrès. La densification présente pourtant de graves inconvénients, notamment pour la qualité de vie et surtout pour la santé des habitants exposés à cette densification (Wikipedia).

    (3) La densité de population est une mesure du nombre d'habitants d'une population occupant une portion donnée d'un milieu. La densité de population est le plus souvent exprimée en termes d'individus par unité de surface (Wikipedia).

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Scouts sans abri : troisième hibernation ?

    Scouts sans abri II.jpgA propos du relogement des scouts de Rixensart dans des locaux sains et adaptés à leurs activités, Michel COENRAETS, conseiller communal de PROXIMITÉ, a adressé au Bourgmestre une question pour le Conseil communal du 26 octobre prochain :

    « Le Collège ayant essuyé tout récemment un refus de permis d'urbanisme par le Fonctionnaire-Délégué de la Région wallonne, nous voudrions connaître les mesures que vous avez prises ou que vous comptez prendre avec le Collège pour enfin aboutir concrètement et rapidement dans ce dossier. Nous le savons tous, les Jeunes attendent ..."

    Thématique | JEUNESSE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • GSK : la position de PROXIMITÉ en toute transparence

    gsk,glaxosmithkline,rue du tilleul,genvalSuite aux déclarations récentes du Bourgmestre sur les antennes radio de la RTBF (*) par lesquelles il a publiquement manifesté son intérêt pour le rachat du site GSK de Genval par la commune de Rixensart, PROXIMITÉ tient à préciser clairement sa position.

    Les 4,5 ha et les milliers de mètres carrés de surface de travail qui se libèreront dans la commune constituent une opportunité que les Rixensartois ne peuvent laisser passer. Sans attendre et avec la discrétion souhaitée, PROXIMITÉ s’est penché activement sur ce dossier : réunions ont été organisées et contacts avec les acteurs politiques et économiques ont été pris pour aider à faire avancer le projet et faciliter ainsi un partenariat public/privé.

    Dans l’intérêt commun, PROXIMITÉ se prononce en faveur d’une telle étude pour les motifs suivants :

    1. PROXIMITÉ estime qu’en règle générale, tout domaine important situé sur le territoire communal doit, par principe, susciter l’intérêt de l’autorité communale qui souhaite un tant soit peu pouvoir maîtriser l’aménagement de son territoire.

    2. PROXIMITÉ souhaite que la commune reste maître de cet espace qui se libère et veut éviter que ce domaine devienne l’enjeu de promoteurs immobiliers dont le seul souci de rentabilité pourrait, de facto, avoir un effet négatif sur la qualité de vie par une sensible augmentation de la densité de population.

    3. PROXIMITÉ est conscient du besoin d’une infrastructure mieux adaptée pour son administration, pour ses mouvements de jeunesse, pour différents clubs ou associations qui font le quotidien de la vie associative de la commune. Toutefois, il n’est point envisagé de couper le contact entre l’administration communale et la population par le changement brutal de localisation des services communaux. Un transfert du Service des travaux ou de l’administration du CPAS n’est pas à notre ordre du jour.

    4. PROXIMITÉ estime qu’avec des partenaires de qualité, ce site pourrait devenir un pôle d’attraction pour de nouvelles sociétés, avec possibilité d’y installer une mixité d’ateliers, bureaux et laboratoires, donc de l’emploi. La création de 300 emplois nouveaux relève aussi de la responsablilité des mandataires locaux !

    Le 28 septembre 2011, en Conseil communal, PROXIMITÉ s’est inquiété du manque d’évolution de ce dossier initié par le Bourgmestre dès juin 2011. Aujourd’hui, PROXIMITÉ répète son entière disponibilité pour participer à un groupe de travail ayant pour objectif de peaufiner une offre d’achat par le biais d’une étude financière sérieuse, prenant en compte

    - les partenariats éventuels

    - les conclusions d’un examen des possibilités financières de notre commune au travers de sa gestion budgétaire et immobilière

    - les besoins existants sur les plans administratifs, culturels et sociaux

    - les possibilités de rationalisation des services administratifs communaux.

    PROXIMITÉ se tient donc prêt à poursuivre l’étude, mais pas à n'importe quelles conditions, ni à n'importe quel prix. Notre groupe attend de son Bourgmestre qu’il réunisse rapidement un groupe de travail afin que chaque famille politique puisse exprimer ses idées et, si possible, arriver à soutenir ce projet avec une large majorité. Il y va de l’intérêt de tous les Rixensartois. 

    gsk,glaxosmithkline,rue du tilleul,emploisEtienne DUBUISSON

     

     

     


    Vos réactions sont les bienvenues via notre adresse électronique : rixensart.proximite@gmail.com).

    -----

    (*) GSK quitte Genval (RTBF Radio, Hugues Van Peel, 14 octobre 2011)

    (**) La Commune se prépare à racheter le site de GSK à Genval (L'Avenir, Xavier Attout, 15 octobre 2011)

    Thématique | ÉCONOMIE & EMPLOI Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Rendement nul

    holding communal,dexiaPar communiqué du 12 octobre 2011 (*), l’Union des Villes et des Communes de Wallonie (**) s’inquiète 'des effets de la crise, des difficultés actuelles de DEXIA et du Holding communal et des incessants transferts de charge du fédéral vers les pouvoirs locaux'. Pour l’Union, les villes et communes pourront contribuer au redéploiement wallon à la condition… d'en avoir encore les moyens!' On croit rêver … debout.

    Toujours à propos de DEXIA et du Holding communal, l’Union n’accepte pas que 'l'Etat reprenne à son compte l'activité bancaire bénéficiaire et fasse supporter aux pouvoirs locaux la charge de la banque résiduelle, la SA Dexia'. Car, justifie-t-elle, 'c'est à la demande de l'Etat et des régions qu'en 2009, les pouvoirs locaux ont investi 250 millions € (80 millions pour les communes wallonnes) pour recapitaliser le Holding communal, empruntant le cas échéant pour couvrir l'opération. En contrepartie, un dividende de 13 % par an pendant 10 ans était garanti, soit 10 millions/an de recettes pour les communes wallonnes'. Il faut raison garder.

    A Rixensart, quand la majorité NAP/PS/ECOLO, appuyée par un membre de l’AC, a voté le 28 septembre 2009 (***) la souscription sur fonds propres à cette augmentation de capital, PROXIMITÉ avait mis le collège en garde : ce taux de 13 % semblait bien trop optimiste, voire un marché de dupes. Les conseillers communaux Etienne DUBUISSON et Michel WAUTOT s’y étaient donc opposés en votant contre cette augmentation de capital. Michel COENRAETS s’était abstenu (****) pour pouvoir justifier la position du groupe.

    Aujourd’hui, il faut le constater, la commune de Rixensart a joué comme en bourse en espérant un rendement de 13% pendant 10 ans. Elle doit à présent prendre ses responsabilités et avoir le courage d’assumer … un grand risque et un rendement nul. Et PROXIMITÉ de prôner qu’à l’avenir, nos élus investissent de façon socialement plus raisonnable.

    holding communal,dexiaEric de SÉJOURNET

     

     

     

    -----

    (*) UVCW - communiqué du 12 octobre 2011

    (**) Holding communal – rapport annuel 2010

    (***) Compte-rendu du Conseil communal de Rixensart du 28 septembre 2009

    (***) "Voter contre ou s’abstenir ?" par Eric de SÉJOURNET dans les Carnets de Proximité du 1er avril 2010.

    Thématique | FINANCES Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017