• Faisons le point

    La séance plénière du printemps de PROXIMITÉ a réuni ce jeudi 26 mai 2011 membres et sympathisants venus écouter les élus et délégués de notre groupe.

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (1).JPGEtienne DUBUISSON a présenté la Zone de police La Mazerine : mission, fonctionnement, personnel. L’analyse de l’intervention du Service d’Aide aux Victimes révèle qu'en 2010, 50% des interventions concernaient notre commune, principalement pour cause de violences conjugales et d’appui au service jeunesse. Quant au Service Enquêtes et Recherches, il s'occupe des vols, stupéfiants et faux, escroqueries et abus de confiance. Egalement inquiétante est l’imprégnation alcoolique, la première cause des accidents de roulage dans la zone de police … 32% (voir son article dans nos carnets). 

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (8).JPGMicheline MARION a relaté ce qui se passait ou ce qui ne se passait plus au Centre Public d'Action Sociale (CPAS), un tableau soufflant le chaud et le froid (voir son article dans nos carnets).

     

     

     

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (10).JPGMichel COENRAETS a expliqué à l’assemblée pourquoi le budget communal a été amputé en février et mars dernier d’1,3 millions d’euros. Les conséquences de ce ‘manque à gagner’ n’ont pas encore été évaluées. Il a ensuite donné la position de notre groupe dans le dossier de rénovation du Centre sportif, rappelant que PROXIMITÉ avait eu du mal à faire enregistrer officiellement au procès-verbal du Conseil communal la déclaration du bourgmestre affirmant qu’il ne voterait cette rénovation que si 85% des subsides sont accordés.

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (16).JPGNotre groupe n’était pas encore représenté dans l’asbl Rixenfant, qui gère deux maisons d’enfants (le Couffin et le Landeau) et une halte d’accueil (le P’tit Nid), toutes trois implantées dans un même bâtiment sis aux Charmettes. Bernadette de WILDE d’ESTMAEL est montée au créneau et a donné ses premières impressions (voir son article dans nos carnets).

     

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (22).JPGLa problématique des ‘scouts et guides sans abri’ ayant déjà été largement traitée dans nos lettres d’information, Michel WAUTOT s’est contenté de rappeler la position de notre groupe et de regretter le manque d’ouverture de la part des autorités communales. Quant à l’installation d’une antenne A.S.T.R.I.D. sur le territoire communal, il a brossé un bref historique de cet élément essentiel à notre sécurité à tous, tout en soulignant les contradictions répétées de deux législatures successives en la matière.

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (28).JPGDéléguée de PROXIMITÉ auprès du Centre Culturel de Rixensart, Anne THIRY-THIRION en a expliqué la structure et le fonctionnement.

     

     

     

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (34).JPGDidier HELLEPUTTE, co-fondateur et vice-président du Val des Coccinelles, a dressé un bilan de son action au sein de cette association. Cette dernière offre à de jeunes adultes ayant un handicap mental léger à modéré reconnu, l’accès à la location d’un logement individuel ou de couple, lié à un soutien à leur projet de vie. Il a expliqué pourquoi le Val des Coccinelles est devenu en 2010 une asbl communale et a fait appel à candidature pour que PROXIMITÉ soit représenté dans son conseil d’administration.

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (45).JPGJacques DE WOLF représente le groupe auprès de la Régie foncière, un service communal qui met à la disposition des citoyens des logements à loyer modéré. Critères d’accession, parc immobilier, organisation, réalisations et projets ont fait l’objet de son exposé (voir son article dans nos carnets).

     

     

     

    20110526 Réunion plénière du printemps nb (53).JPGCoordinateur du groupe de réflexion FORUM2012, Eric de SÉJOURNET a souligné comment le groupe avait réussi en cinq années à faire de la politique ‘autrement’, notamment en adoptant une politique de communication transparente. Privilégiant idées et participation, le FORUM2012 dynamise PROXIMITÉ et l’aide à définir ses futurs objectifs (voir son article dans nos carnets).

      

    In fine, Etienne DUBUISSON, président de PROXIMITÉ, a annoncé que le groupe remettrait, lors de sa réunion plénière d’automne, un chèque de 500 euros à l’asbl Foyer de l’Amitié, un foyer d’hébergement pour personnes handicapées mentales adultes. En effet, le groupe s’est engagé à verser 10% des rémunérations de ses élus à une association à caractère social œuvrant au sein de la commune.

    La réunion plénière s’est terminée autour du verre de l’amitié.

    Eric de SÉJOURNET

    Thématique | COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Scouts et guides méritaient un débat d’idées

    scouts,mare aux loups,jardins partagés

    La Mare aux Loups © Eric de Séjournet

    En votant le 27 avril dernier la convention autorisant l’implantation de ‘Jardins partagés’ dans le parc communal, projet du CPAS sur lequel nous ne formulions aucune objection d’ailleurs, le Conseil communal a, de facto, éliminé la possibilité d’y loger nos ‘scouts et guides sans abri’. Pourtant, PROXIMITÉ avait demandé le report du point, afin qu’une étude globale et communale voit enfin le jour, comme promise par le bourgmestre en d’autres temps.

    Souvenez-vous, quand les unités scoutes et guides des 16e et 24e BW ont dû, en septembre 2009, évacuer leurs locaux (pour cause d’insalubrité) situés dans les jardins de la cure de Sainte-Croix, PROXIMITÉ avait fortement appuyé le discours général consistant à reloger au plus vite ces jeunes et que, si l’espace de la Mare aux Loups pouvait convenir, il fallait étudier d’autres possibilités d’emplacement avant de prendre une décision.

    En 2010, nous étions, entre autres, allés voir un terrain communal situé dans le parc de Grimberghe, entre la Maison des Académies, la rue Croy et l’avenue de Grimberghe. Le type d’habitat environnant peut se comparer à celui de la Mare aux Loups et sa configuration est intéressante notamment au niveau du bruit (légère dénivellation - contiguïté avec le parc communal - l’endroit est viabilisé et un parking est disponible pour y peut déposer les enfants). Ce parc jouxte celui de la Maison communale et tout deux sont d’excellents terrains de jeux situés au centre de la commune.

    C’est pourquoi, dans notre intervention au Conseil communal du 27 avril 2011, nous répétions : « Pourquoi décider dans la précipitation de l’implantation de ‘jardins partagés’ dans le Parc communal, alors que cet emplacement pourrait également convenir pour nos ‘scouts sans abri’ ? »

    Ce 27 avril, nous avons redit l’impatience des jeunes qui depuis près de deux ans attendent … nous avons également rappelé que malgré notre insistance de réaliser une étude approfondie et ouverte, le collège n’a jamais mis en place le groupe de travail, promis au Conseil communal du 25 novembre 2009 et que jusqu’à présent aucune étude d’implantation des scouts dans le Parc communal n’a été réalisée.

    Qui plus est, PROXIMITÉ a mis sur la table du conseil communal un document émanant de l’Administration communale elle-même, faisant état de 28 hectares de terrains non bâtis appartenant à la commune et disséminés sur l’ensemble de son territoire. Dans toutes ces ‘surfaces communales’, n’y en a-t-il pas une qui permettrait d’accueillir nos jeunes ?

    Ce 27 avril nous avons défendu notre principe que dans ce dossier il fallait atteindre un objectif : 'reloger les scouts sur un site où leurs activités auraient un maximum d’avantages et où les habitants auraient un minimum de dérangements'. Mais le Collège (NAP–UC/PS-ECOLO) a confirmé sa position, se contentant de vanter les mérites du site de la Mare aux Loups. Notre amendement d’un moratoire sur le sujet, afin d’étudier toutes les possibilités d’implantation, a donc été rejeté.

    Ce 27 avril, PROXIMITÉ espérait une discussion constructive et sereine sur un sujet que chacun trouve important mais la majorité n’a pas saisi cette opportunité d’échange pour mener un vrai débat d’idées.

    scouts,mare aux loups,jardins partagésscouts,mare aux loups,jardins partagésscouts,mare aux loups,jardins partagésEtienne DUBUISSON, Michel COENRAETS et Michel WAUTOT
    Conseillers communaux PROXIMITÉ

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, GOUVERNANCE, JEUNESSE, SOCIAL Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Réunion plénière du printemps - 26 mai 2011

    Bienvenue à toutes et à tous à la réunion plénière du printemps, organisée par PROXIMITÉ le jeudi 26 mai 2011 à 20h15 à la Ferme de l’Eglise à Rosières (à côté de l'église Saint-André).

    La réunion débutera par une évaluation de la vie politique à Rixensart, et sera suivie de quelques courts exposés des représentants de PROXIMITÉ auprès des différentes instances communales. Après le temps de questions/réponses, vous êtes invités à poursuivre des conversations de manière amicale autour d’une collation.

    Sujets abordés

    - Introduction (Etienne DUBUISSON)

    - Le rapport d’activité 2010 de la zone de police Mazerine (Etienne DUBUISSON)

    - Que se passe-t-il au CPAS ? (Micheline MARION)

    - Le budget communal amputé : moins 1,3 millions d'euros ! (Michel COENRAETS)

    - La rénovation du centre sportif (Michel COENRAETS)

    - RIXENFANT, premières impressions (Bernadette de WILDE d'ESTMAEL)

    - Locaux scouts et jardins partagés (Michel WAUTOT)

    - L'antenne ASTRID (Michel WAUTOT)

    - Le Centre culturel de Rixensart (Anne THIRY-THIRION)

    - Val des Coccinelles (Didier HELLEPUTTE)

    - La situation financière du groupe Proximité (Didier HELLEPUTTE)

    - La Régie foncière (Jacques DE WOLF)

    - FORUM2012 (Eric de SÉJOURNET)

    - Conclusion (Etienne DUBUISSON)

    Thématique | COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017