• 7 mois après les élections fédérales ... et pas de fumée blanche !?

    16 rue de la Loi.jpgS'inquiétant de la dégradation de la situation politique de la Belgique, le groupe PROXIMITÉ a introduit ce jour une motion auprès du Collège communal de Rixensart invitant nos dirigeants politiques du niveau fédéral à faire preuve de sens de l'Etat et d'imagination afin de sortir le pays du noeud institutionnel.

    Cette motion est proposée au vote du Conseil communal du mercredi 2 février 2011.

    Proximité logo 2011.jpgCommuniqué de presse F

    Perscommuniqué N

     TVcom.jpg   28 janvier 2011 (début de l'info à 05 min 19)

    L'avenir logo.jpg  1 février 2011

    Zoom Région logo.jpg   2 février 2011

    L'avenir logo.jpg  2 février 2011

     

    Antipode logo.jpg

     

    3 février 2011

     

    DH.be logo.jpg

     

    4 février 2011

     

     

    L'avenir logo.jpg  4 février 2011

     

    motion2 mars 2011

     

    Sudpresse.JPG   5 mars 2011

     

    La Meuse logo.JPG   24 mars 2011

     

    Thématique | CITOYENNETÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Les vrais chantiers et priorités à mettre sur le métier !

    Les vrais chantiers et priorités 2011 de Proximité.jpgTout le monde en parle … au point qu’il fasse l’objet principal des vœux de Nouvel-An des autorités communales, mais il ne faudrait pas que le chantier du RER occulte toutes les autres priorités des Rixensartois. Aujourd’hui, ce chantier atteint le centre de Rixensart et, dans ce contexte difficile, il serait important de formuler le vœu de voir les routes aux abords du chantier remises en état. A Genval, étant donné le passage fréquent d’engins hors norme, certaines d’entre-elles sont devenues quasi impraticables - même pour les piétons.

    Certes, après ce rude hiver, les responsables de nos voiries ont du pain sur la planche et toute la population de Rixensart ne suffirait plus pour ‘adopter’ tous les trous répertoriés dans les voiries de la 'Perle des Ardennes Brabançonnes'. Une remise en état – même provisoire - ferait du bien aux piétons, aux voitures et à l’état général de la commune et puis on parle tant de mobilité….

    Des grands chantiers, la commune en connaît d’autres qui pourraient être joints aux bons vœux de nos autorités. Il y a ceux dont on oublie de parler… comme le chantier du CPAS qui, pour de nombreuses raisons, dure maintenant depuis plus de cinq ans ! Gageons qu’il sera fièrement terminé dans les mois qui précèderont les prochaines élections ! Il y a celui dont on parle très peu et que l’on semble oublier, comme le chantier tant attendu des nouveaux locaux scouts. En séance publique du Conseil communal, il a été annoncé qu’il serait terminé pour septembre 2010. En réalité, il n’a pas encore commencé et l’information concernant son suivi n’est obtenue que sur demande précise. Que se passe-t-il donc ??

    Un nouveau chantier est également attendu avec impatience : celui de l'école de Rosières qui, déjà prévu par l’ancienne majorité en 2006, est actuellement remis sur les rails et, las d’attendre des subsides qui ne viennent pas, est maintenant promis sur fonds propres de la commune.

    Tous ces chantiers bien nécessaires ne contribuent pas, bien au contraire, à maintenir la propreté ni à faciliter la mobilité au sein de notre commune qui connaît de plus en plus d’embouteillages.

    La propreté, c’est bien sûr l’affaire de tout un chacun mais c’est également une responsabilité de l’autorité communale qui, outre la propreté de nos rues, se doit également d’être notre interprète devant d’autres instances liées contractuellement. Dans ce domaine et sans parler des dépôts sauvages et totalement irrespectueux, notons que la rue principale de notre commune, malgré l’insistance de PROXIMITÉ, reste encore fréquemment encombrée de sacs poubelle et de cartons durant tout le week-end. Relevons aussi les tags qui garnissent de façon désagréable et souvent agressive les endroits les plus visibles de notre territoire communal. En la matière, l’accueil, le premier contact, offert par la commune à tous ceux qui descendent dans nos gares est effrayant et des plus pitoyables.

    Au moment des vœux de Nouvel-An, il nous paraît également important de repenser aux difficultés sociales rencontrées par de plus en plus de concitoyens. A cet effet et au vu de la charge financière à laquelle notre CPAS est confronté, PROXIMITÉ formule également le vœu de recentrer certains éléments de notre politique sociale en réduisant au maximum les frais de fonctionnement des services. Des frais de déplacement et des absences pour des missions - parfois même à l’étranger – ne peuvent véritablement se faire qu’au détriment d’une politique sociale locale. Certaines compétences du personnel du CPAS devraient être utilisées de manière plus exclusive au profit de nos administrés. En la matière nous souhaitons pour 2011, connaitre notamment une politique de réinsertion sociale plus concrète et plus efficace pour nos Rixensartois en utilisant les talents de notre personnel au sein de notre commune plutôt qu’en diverses missions à l’extérieur.

    La période des vœux permet de rêver à beaucoup de choses et de façon illimitée, c’est pourquoi nous espérons vivement voir se développer dans notre commune une véritable politique sociale au profit de nos seniors de plus en plus nombreux. Une politique de proximité dont le moteur serait véritablement l’autorité communale plutôt que de nombreuses et remarquables initiatives privées qui risqueraient de disparaître avec leur ténor. N’oublions pas que Rixensart est une des communes du Brabant wallon au taux de seniors le plus important.

    Espérons enfin que l'urbanisation à outrance ou la 'bruxellisation' de notre commune perdra en intensité et que Rixensart parviendra à conserver son caractère 'villageois' et sa qualité de vie qui ont fait sa renommée par le passé. Dans ce domaine, il faut se rappeler que certains lotissement sont encore annoncés (Champ de Bourgeois, Papeteries de Genval, en face du monastère des Bénédictines, ….).

    Les vœux sont donc très nombreux et ne se limitent pas aux chantiers du réseau express régional. PROXIMITÉ souhaite enfin voir se développer une véritable politique de communication communale afin d’informer valablement les Rixensartois sur tout ce qui fait leur quotidien.

    Etienne DUBUISSON

    Thématique | AÎNÉS, AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017