• ... le mauvais choix !

    sports,publicité,centre sportif de rixensartEdito

    Tous les élus communaux, sauf ceux de PROXIMITÉ, ont voté le 25 août 2010 l’introduction de la publicité autour de la piscine et dans toutes les salles du Centre sportif de Rixensart. Les élus NAP, ECOLO, PS, MR et AC ont-ils perdu tout esprit critique ?


    'Y louer des emplacements pour panneaux publicitaires, récolter l’argent dans une caisse communale, puis rétrocéder les gains aux différents clubs sportifs afin de mieux pouvoir les contrôler' … voilà l’idée de la majorité, exprimée par le mayeur lors de la dernière séance du Conseil communal. On peut également s’étonner du fait que cette initiative vienne d’une majorité essentiellement de gauche (huit sièges sur 14), mieux inspirée dans d’autres domaines. Qui plus est, le surplus financier qu’apporteraient ces publicités n’a même pas été estimé par la majorité … tellement il est mince.

    Nos jeunes sportifs ne sont-ils pas déjà suffisamment exposés aux messages publicitaires, à la télévision ou sur Internet, sur le chemin de l’école ou sur leurs lieux favoris de détente ? Alors que le législateur s’efforce de mettre des mécanismes en place afin de protéger certaines catégories de personnes … dont les enfants, pourquoi l’autorité rixensartoise ajoute-t-elle encore une couche … en envahissant l’endroit même où nos jeunes sont sensés développer sainement leur corps et leur esprit ?

    C’est pourquoi, les trois élus de PROXIMITÉ (Etienne Dubuisson, Michel Coenraets et Michel Wautot) ont voté contre, estimant que la publicité n’a pas sa place dans un cadre éducatif et a fortiori dans un lieu public fréquenté par nos jeunes et nos écoles. D’autre part, il n’appartient pas non plus à l’autorité communale de figurer dans une action purement commerciale afin de trouver quelques centimes pour une cause fut-elle louable.

    Si nos élus veulent réellement appuyer financièrement les différents clubs et les encourager dans leur objectif éducatif et sportif, ils devraient plutôt développer d’autres alternatives … en dehors de tout contexte commercial. C’est de leur responsabilité, c’est leur devoir d’autorité publique !

    Etienne DUBUISSON et Eric de SÉJOURNET

    ● Voir l'article de Xavier Attout dans L'Avenir du 8 septembre 2010

    Thématique | SERVICES A LA POPULATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017