• Du constructif au déchirement

    Tout comme le public présent au Conseil communal du 23 juin, Michaël Chalklin du journal Le Soir a été le témoin d'une scène peu commune, à savoir l'adoption définitive du Schéma de structure communal et du règlement communal d'urbanisme en l'absence des groupes PROXIMITÉ, LB/MR et AC.

    Le journaliste reprend le 25/6 les questions essentielles qui étaient posées : 'A
    quelles densités de population faut-il se tenir ? Quel projet politique pour celle que l'on appelait (sic) la Perle des Ardennes brabançonnes' ?

    'Pas de réponse claire aux yeux des trois groupes d'opposition (...), qui ont claqué la porte du conseil communal. 'Nous étions venus ici dans un esprit de conciliation', a regretté Michel Wautot
     (PROXIMITÉ) qui avait auparavant détaillé les quatre premiers des onze amendements présentés. 'Nous constatons que nous ne pouvons pas être entendus et nous nous retirons'.


    Suite dans Le Soir d'aujourd'hui, 25 juin.

    Lu dans Le Soir du 1er juillet

    "Ne prenez pas les choses comme des attaques personnelles. Quand j'avais votre âge, je démarrais aussi comme un bolide." Le conseiller de Rixensart, Michel Wautot (Proximité), au bourgmestre Jean Vanderbecken (NAP).

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Votre cadre de vie est en jeu ... définitivement (4)

    urbanisme,ssc,village à caractère résidentiel,rcu,amenagement du territoirePROXIMITÉ se bat pour que Rixensart se définisse comme une commune villageoise et résidentielle ... car plus la commune se remplit, plus elle perd de son attrait initial !

    Par la voie des
    carnets de PROXIMITÉ, notre groupe a attiré en mars et octobre 2009 l'attention des Rixensartois sur la révision du Règlement communal d'urbanisme (RCU) et du Schéma de structure communal (SSC). Aménagement du territoire, urbanisme, mobilité, densité de population, espaces verts, ... sont les éléments essentiels qui marqueront pour longtemps notre cadre de vie.

    Dans ce dossier phare pour notre groupe,
    Michel WAUTOT est en première ligne depuis le début de son mandat de conseiller communal. Son expérience et sa vision en la matière forcent le respect.

    Le 26 mai dernier, le Collège avait mis l'adoption définitive du RCU et de la SSC à l'ordre du jour. Ce dossier, préparé par le Centre de Recherche et d'Etude en Aménagement du Territoire, comporte plus de 1000 pages. Le délai de lecture accordé (7 jours francs) aux mandataires communaux de la minorité étant trop court, 
    PROXIMITÉ a demandé au nom de tous les groupes de l'opposition un report du point au 23 juin 2010, ce qui fut accordé du bout des lèvres par la majorité NAP/PS/ECOLO.


    Aussi la LB/MR, l'AC et 
    PROXIMITÉ ont-ils planché pour décortiquer ce volumineux dossier. Ensemble, ils introduiront au conseil communal de ce mercredi 23 juin douze amendements, dont certains des plus importants pour l'avenir urbanistique et environnemental de notre commune. Parmi ceux-ci :

    - Le recentrage de la commune sur son identité à la fois villageoise et résidentielle et sa mise en valeur

    - L'arrêt des augmentations de densification de l'habitat, sinon elle transformera petit à petit la commune vers un statut de commune citadine

    - La mise en œuvre de mesures permettant la fluidité du trafic sur les axes de transit et en même temps l'éradication  au maximum des trafics de transit parasites dans certains quartiers

    - Les charges d'urbanisme au profit de la communauté des citoyens

    - L'interdiction de construire en zones inondables ou réputées telles

    - ...

    Les Rixensartois peuvent donc espérer que dans ce dossier, un des plus importants depuis le début de cette législature, l'unanimité pourra surgir du prochain conseil communal.

    Eric de SÉJOURNET

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017