• Bonne année

    Chers amis de PROXIMITÉ,

    A l'occasion de cette fin d'année, je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre engagement et votre soutien à notre groupe PROXIMITÉ. Grâce à vous nous avons en permanence été très présents dans la gestion de notre commune. En toutes circonstances, nous avons gardé notre esprit d'indépendance et nos interventions diverses (urbanisme, mobilité, CPAS, budget communal, propreté, ...) ont souvent porté leurs fruits et contribué au bien-être des Rixensartois.

    Pour 2010, (nous avons toujours besoin de vous ...) nous vous souhaitons beaucoup de joies et de satisfactions sur le plan personnel et professionnel et nous comptons sur vous pour continuer à bien réfléchir sur les nombreuses matières qui concernent les Rixensartois.

    Etienne DUBUISSON

    Thématique | COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2018
  • Imaginez-vous ... senior

    internet,communication,www rixensart be


    Je vous invite à un exercice tout simple. Bien que vous aurez tendance à repousser l’âge ‘senior’, - terme que vous pouvez remplacer d’ailleurs par aîné, ancien ou retraité, imaginez que vous êtes un(e) Rixensartois(e) de plus de … et que vous voulez vous informer sur ce qui se fait dans la commune pour les seniors.  

    Première étape : je suis ‘branché’, j’ai Internet chez moi. Je tape www.rixensart.be. La fenêtre qui s’ouvre me présente dans la colonne de gauche des rubriques telles que Maison communale, Vivre à Rixensart et Infos. Premier constat, rien pour les seniors. Cela commence mal. Je poursuis mes recherches. Dans MAISON COMMUNALE (Services Communaux, Autres services, Vie politique, Document/Règlements, Enquêtes publiques) … pas de piste pour les personnes âgées non plus, si ce n’est que le 3ème Echevin (NAP) est, entre autres responsabilités … en charge des ‘aînés’.  

    Passons à la rubrique suivante VIVRE A RIXENSART : à part les adresses de cinq Maisons de repos à Rixensart et un renvoi vers un site extérieur, pas de réponse à mon attente d’information. Quant à la Commission des Sports, pas un mot sur les seniors (dans les clubs sportifs, j’ai quand même retrouvé ‘3ème âge’ : L’Amicale des Pensionnés de Genval, Les Joyeux Seniors, La Palette Joyeuse, Sports Seniors. Théoriquement, je ne finirai donc pas trop rouillé. Pour un senior ‘branché’, VIVRE A RIXENSART se résume donc à maisons de repos et sports.  

    J’ai encore une chance de trouver quelque chose pour les seniors dans la rubrique INFOS. Je clique sur Actualités … quelques adresses : Mouvement social des aînés, Amicale des Pensionnés, les Cœurs Joyeux chantent pour les Aînés, l’Amicale de Rixensart de l’Union Chrétienne des Pensionnés. Ouf, je ne suis plus seul …

    Un peu plus loin, vous découvrirez le véritable trésor des Rixensartois … et ses multiples asbl et associations, qu’elles soient sportives, culturelles, environnementales ou du secteur socio-médical.


    Commission des Aînés Rixensart.jpgDans ce dernier, la Commission des Aînés se dévoile … 'd'avril à juin' (sic) elle organise conversations en anglais, philatélie, tricot, cours d’aquarelle, scrabble, informatique, échange de services ... et, le 28 avril 2009 (sic) une excursion en car au Musée-Hôpital Notre Dame à la Rose à Lessines. Il n’y a plus qu’à appeler « l’antenne téléphonique ». -Pour être tout à fait complet, j’effectue un dernier essai. Je tape ‘aînés’ dans la fenêtre en haut à droite de l’écran, afin de rechercher dans ce labyrinthe si d’autres informations me sont proposées. Résultat : rien de neuf par rapport à ce que je vous ai décrit ci-avant. Ultime tentative, je tape ‘seniors’. Résultat : rien, si ce n’est qu’au Centre culturel, les abonnements pour ‘seniors’ sont moins chers que pour les ‘adultes’ (sic).  

    Le mot de la fin … de cette première partie? Pour PROXIMITÉ, la commune doit mieux faire en matière de communication vers les seniors.  


    Eric de SÉJOURNET

    * icon by www.anatom5.de and www.natko.de

    Thématique | AÎNÉS Édition | Eric de Séjournet © 2007-2018
  • Des êtres fragiles

    D'clic.jpgDans la loterie qui préside aux destinées humaines, les uns bénéficieront de toute l’aide voulue, les autres non. Même dans les pays, comme le nôtre, où le niveau de vie est élevé, il y a des fragilités qui demeurent. Parmi celles-ci il y a l’enfance et la vieillesse. L’enfance, lorsque d’une façon ou d’une autre la vie l’agresse, est dépourvue des moyens de défense, qui ne s’acquièrent qu’avec le temps, La vieillesse, elle, est démunie face aux attaques. Sa faiblesse physique ou mentale lui ayant fait perdre ses immunités, elle devient dépendante d’autrui.  

    Il est donc bon, que se développent des structures d’accueil, de prise en charge et d’accompagnement qui permettent de remettre sur la route les plus faibles.  

    Nous avions remarqué, lors des Conseils communaux, que, souvent, l’ordre du jour comportait un ou plusieurs points concernant le secteur de l’aide à l’enfance. Tantôt c’était pour telle activité, tantôt pour une autre, tantôt pour du mobilier tantôt pour du matériel. Nous avions fini par nous demander si tout cela n’était pas quelque peu anarchique.  

    Le rôle du conseiller, comme dirait Monsieur de Lapalisse, est de conseiller. Comment bien le faire si l’on ne sait de quoi il retourne.  

    Nous avons posé une question à l’Echevin de la jeunesse : voulait-il bien nous expliquer les tenants et les aboutissants de D'clic qui chapeaute le service. Plutôt qu’une simple explication donnée lors du Conseil communal suivant, l’Echevin nous proposa une réunion avec D’clic. Et, fort intelligemment, il invita tous les Conseillers communaux. Le soir dit, les conseillers PROXIMITÉ se sont retrouvés à la villa Beau-Site, siège de D’clic. Nous y fûmes accueillis, très cordialement, par tout le staff. Le quart d’heure académique passé, nous constatâmes que nous devions être les seuls à ne pas connaître sur le bout des doigts le fonctionnement de la Commission communale de la jeunesse, aucun autre membre du Conseil communal ne nous ayant rejoints.  

    Monsieur Vendy, le directeur, nous présenta l’organigramme et les grandes lignes des quatre services, Claudia Barbieri, les écoles des devoirs et son suivi psychologique, Coralie Vankerkhoven, le service extra-scolaire et ses formations, Nathalie Marville, Contact J et ses informations-animations, Gwenaëlle de Gols, le logement d’urgence et l’aide apportée à leurs occupants. Enfin Madame Ciuro, chef de projet et Monsieur Verté, avec leur amabilité habituelle, nous précisèrent différents points dont celui des subsides et de la synergie avec le CPAS, notre conseillère CPAS, Madame Marion, nous ayant accompagnés.  

    Nous avons été sensibles à l’engagement et au travail réalisé par cette équipe. Elle fait un travail utile et nécessaire. Nous leur souhaitons les meilleurs résultats possibles.  

    PROXIMITÉ est convaincu de l’importance de l’aspect social dans la société. Mais il est tout aussi convaincu qu’un enjeu de cette ampleur, que ce soit au niveau communal, régional ou fédéral, sera d’autant plus efficace, s’il est géré avec rigueur.

    Michel WAUTOT

    Thématique | JEUNESSE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2018