carnets de PROXIMITÉ

  • Cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés (4)

    transparenceTrès attendue, voici la ⤷ réponse du Collège des Bourgmestre et Échevins à la question écrite adressée par PROXIMITÉ le 26 septembre 2017. Nos (é)lecteurs pourront ainsi se forger une opinion sur le degré de transparence de ceux qui exercent des fonctions exécutives à Rixensart.

    Les apparences sont toutefois trompeuses ...

    En effet, la Bourgmestre réfère à une publication au ⤷  Moniteur Belge n° 200 du 11 août 2017, - plus officielle et plus actuelle que celle-ci il n’y a pas, mais elle comporte pas moins de 950 pages à consulter (des pages 78474 à 79422).

    Ce Moniteur Belge reprend effectivement la liste définitive des mandats, fonctions et professions exercés par les « bourgmestres, échevins et présidents de CPAS / présidents du conseil de l’action sociale en 2016 » (1)(2)(3)(4). Ceux-ci ont l’obligation de « mentionner tous leurs mandats, qu’il s’agisse de mandats détenus contre rémunération ou bénévolement, tant dans le secteur public que pour le compte de toute personne physique ou morale de droit privé, de tout organisme ou association de fait, établis en Belgique ou à l’étranger. Ils doivent également déclarer leurs fonctions et professions (avocat, fonctionnaire, enseignant,…) » (5).

    Dans sa réponse, la Bourgmestre ajoute « à toutes fins utiles, une copie des listes des représentants communaux qui sont dans les associations et/ou intercommunales ou autres organismes » … et indique que « cette liste sera reprise sur le site internet communal » (6). Sauf que … la Bourgmestre omet de préciser si les mandats sont rémunérés ou non, qui plus est, elle ne détaille pas les fonctions exercées.

    Aussi, PROXIMITÉ reprend-il ci-après et sans aucun commentaire les éléments déclarés par les membres du Collège eux-mêmes et repris soit au Moniteur Belge et/ou sur la liste ‘à toutes fins utiles’, fournie par le Collège. Afin d’en faciliter la lecture, nous présentons les données avec un code couleur :

    - en BLEU, les mandats déclarés et publiés officiellement par le Moniteur Belge du 11 août 2017
    - en ROUGE, les mandats non déclarés et non repris dans le Moniteur Belge
    - en MAGENTA, les mandats non déclarés
    - en VERT, les mandats obtenus après le 11 août 2017

     

    Patricia Lebon, bourgmestre (NAP-MR)

    MONITEUR BELGE

    Echevine Commune de Rixensart (rémunéré)

    Vice-présidente de Notre Maison (rémunéré)
    Administratrice de l’Intercommunale Sociale du Brabant Wallon (rémunéré)
    Opticienne (rémunéré)
    Administratrice de l’Agence locale pour l’Emploi

    Présidente de l’asbl communale Rixenfant
    Vice-présidente de l’asbl Régie de quartier

    Administratrice de l’asbl communale Val des Coccinelles

    Membre de la Section locale MR

    LISTE FOURNIE PAR LE COLLÈGE

    Administratrice de Notre Maison (depuis le 24 avril 2013) ?
    Agence Immobilière Sociale (depuis le 27 février 2013) ?
    Comité de Concertation Commune/CPAS (jusqu’au 20 septembre 2017)
    Union des Villes et Communes de Wallonie (depuis le 30 août 2017)
    Membre effectif à l’Assemblée générale de l’asbl Régie des Quartiers Notre Maison (depuis le 30 août 2017)

    La présidence du Collège et du Conseil de la Zone de Police La Mazerine, ainsi que le siège occupé au Collège de la Zone de Secours du Brabant wallon ne figurent sur aucun de deux documents.

     

    Vincent Garny, premier échevin (NAP-MR-CDH)

    MONITEUR BELGE

    Echevin Commune de Rixensart (rémunéré)
    Cadre supérieur (rémunéré)

    LISTE FOURNIE PAR LE COLLÈGE

    IECBW (Intercommunale des Eaux du Centre du Brabant Wallon, depuis 27 mars 2013)

    SEDIFIN scrl (Intercommunale pure de financement du Brabant wallon, depuis 27 mars 2013)
    HOLDING COMMUNAL (depuis 27 mars 2013)
    IMIO (Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle, depuis le 24 avril 2013)
    Centre Régional d’Intégration du Brabant wallon asbl (depuis le 27 février 2013)
    Conseil Consultatif de l’économie du Brabant wallon (depuis le 30 août 2017)

     

    Bernard Remue, deuxième échevin (NAP-MR)

    MONITEUR BELGE

    Echevin Commune de Rixensart (rémunéré)
    Conseiller à la Zone de Police La Mazerine (rémunéré)

    LISTE FOURNIE PAR LE COLLÈGE

    IBW (Intercommunale du Brabant wallon, depuis 30 août 2017)
    Conseil consultatif de la mobilité en Brabant wallon (depuis le 30 août 2017)

     

    Sylvie Cayphas (Van den Eynde), troisième échevin (NAP-MR)

    MONITEUR BELGE

    Echevine Commune de Rixensart (rémunéré)

    Senior manager (fin 29 février 2016) (rémunéré)
    Présidente de la COPALOC
    Administratrice de la Maison du Tourisme des Ardennes brabançonnes
    Echevine invitée Syndicat d’Initiative communal
    Echevine invitée Bibliothèque de Froidmont asbl
    Echevine invitée Bibliothèque De Troyer asbl Administratrice de Balade Musicale à Rixensart
    Echevine invitée Centre culturel de Genval asbl
    Administratrice Seltei sprl
    Administratrice Vins de Genval asbl

    LISTE FOURNIE PAR LE COLLÈGE

    Conseil Consultatif de l’économie du Brabant wallon (depuis le 30 janvier 2013)
    Fédération Sportive de l’Enseignement Officiel Subventionné asbl (depuis le 27 février 2013)
    Contrat de Rivière (depuis le 27 février 2013)
    Conseil de l’Enseignement (depuis le 17 décembre 2012)
    Val des Coccinelles asbl (depuis le 30 août 2017)
    Comité de Concertation Commune/CPAS (depuis le 20 septembre 2017)

     

    Christophe Hanin, quatrième échevin (NAP-MR)

    MONITEUR BELGE

    Echevin Commune de Rixensart (rémunéré)
    Gérant Hanin Management Consulting sprl (rémunéré)
    Gérant Immo Rix sprl
    Administrateur des sports de Rixensart asbl
    Administrateur de la Royale Union Rixensartoise football

    LISTE FOURNIE PAR LE COLLÈGE

    IBW (Intercommunale du Brabant wallon, depuis le 27 mars 2013)

    IECBW (Intercommunale des Eaux du Centre du Brabant Wallon, depuis le 27 mars 2013)
    IMIO (Intercommunale de Mutualisation Informatique et Organisationnelle, depuis le 24 avril 2013)
    TVCOM (depuis 27 mars 2013)
    MAISON DE L’URBANISME (depuis le 27 février 2013)
    Fédération Sportive de l’Enseignement Officiel Subventionné asbl (suppléant depuis le 27 février 2013)

     

    Gaëtan Pirart, président du CPAS (NAP-MR)

    MONITEUR BELGE

    Président du CPAS de Rixensart (rémunéré)
    Conseiller communal à Rixensart (rémunéré)

    LISTE FOURNIE PAR LE COLLÈGE

    Val des Coccinelles asbl (depuis le 30 avril 2014)
    Rixenfant asbl (depuis le 30 août 2017)
    IBW (Intercommunale du Brabant wallon, depuis 30 août 2017)

     

    L’exercice de la transparence (7) demande non seulement de l’entrainement mais également de la volonté. Chez PROXIMITÉ nous l’appliquons sans réserve depuis notre création en 2006 et nous en faisons la démonstration chaque jour (8).

    En attendant, vous et nous prendrons patience, car même si aujourd’hui la clarté et la rigueur font encore défaut, l’heure de la transparence a sonné. A ce sujet, PROXIMITÉ invite tous les partis à prendre la commune de Watermael-Boitsfort en exemple (9).



    transparenceEtienne DUBUISSON et Eric de SÉJOURNET
    Coprésidents de PROXIMITÉ

     

     

     


    __________


    (1) Publication en exécution de l’article 7, § 3, des lois spéciale et ordinaire du 26 juin 2004 portant exécution des lois spéciale et ordinaire du 2 mai 1995 relatives à l’obligation de déposer une liste de mandats, fonctions et professions et une déclaration de patrimoine (treizième année d’application)
    (2) par durant tout ou partie de 2016

    (3) Les Conseillers communaux ne sont pas assujettis à la loi mais doivent déclarer leur mandat communal s’ils en exercent un autre par lequel ils sont assujettis, tel que celui de parlementaire ou d’administrateur d’intercommunale
    (4) COUR DES COMPTES, Vade-mecum relatif au dépôt des listes de mandats et déclarations de patrimoine, p. 6, 7 décembre 2016

    (5) Ibid., p. 9
    (6) à la date du 12 novembre, la liste n’a toujours pas été publiée sur le site communal
    (7) La cinquième partie du Code de la démocratie locale et de la décentralisation (articles L5111-1 à 5611-1 CDLD) instaure une déclaration annuelle de mandats et de rémunération afin de contrôler le respect des plafonds de rémunération imposés aux mandataires communaux, provinciaux et de CPAS ainsi qu’aux personnes non élues qui, à la suite de la décision de l’un des organes d’une commune, d’une province, d’un CPAS, d’une intercommunale, d’une régie communale ou provinciale autonome ou d’une société de logement exercent des responsabilités dans la gestion d’une personne juridique ou d’une association de fait.

    (8) Carnets de Proximité du 17 octobre 2017

    (9) Commune de Watermael-Boitsfort, Transparence des mandats

    Thématique | GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés (3)

    AVANT-PREMIÈRE

    Très attendue, voici la réponse du Collège des Bourgmestre et Échevins à la question écrite adressée par PROXIMITÉ le 26 septembre 2017. Nos (é)lecteurs pourront ainsi se forger une opinion sur le degré de transparence de ceux qui exercent des fonctions exécutives à Rixensart.

    Les apparences sont toutefois trompeuses ...

    1. Réponse du Collège des Bourgmestre et Échevins de Rixensart ⤷ cliquez ici

    2. Moniteur Belge n° 200 du 11 août 2017 ⤷ cliquez ici

    Dans les prochaines heures, nous éditerons une analyse détaillée de la réponse fournie par les autorités communales.

    Etienne DUBUISSON et Eric de SÉJOURNET
    Coprésidents de Proximité

    Thématique | GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • ORES, sous tension (3)

    Lightning_02890-200208 © DILMEN Nevit Wikipedia.jpgScandaleuse facture d’énergie, titre Le Vif aujourd'hui.

    Déjà le 27 juin 2017, PROXIMITÉ dénonçait le fait qu’ORES est une machine à sous … et qu’elle produit des impôts et des dividendes pour les communes sur le dos des clients particuliers et entreprises. Pour nous, ce n'est pas une mission de service public. Qui plus est, c’est néfaste à la compétitivité des entreprises belges. Pour PROXIMITÉ, le service devrait être rendu au juste prix, ce qui permettrait d'atteindre une rentabilité normale (1). 

    En Conseil communal du 30 août 2017, PROXIMITÉ a répété regretter le despotisme dont continue à faire preuve ORES et l’incapacité silencieuse des communes à contrôler ces constructions politiques qui abritent des politiciens écartés et en mal de pouvoir.

    Aujourd’hui, c’est Test-Achats qui entre dans la danse : « Le coût de l'électricité ne cesse d'exploser en Belgique. En cause : les taxes et les tarifs des réseaux, sans oublier l'impact des affaires Publifin et Ores. Test-Achats lance une campagne pour exiger des politiques que la facture cesse d'être une feuille d'impôt. L'association de consommateurs réclame une commission d'enquête pour faire toute la lumière (…). Il s’agit clairement d’un problème politique », estime Jean-Philippe Ducart de Test-Achats (2).

    1 DUBUISSON Etienn 9.2012 © Francis Floor.2012 © Francis Floor.JPGEtienne DUBUISSON

     

     

     

     

     


    __________

    (1) BENNERT Thierry, Ores sous tension (1), in Carnets de Proximité, 23 juin 2017
    (2) MOUTON Olivier, Scandaleuse facture d’énergie, in Le Vif n° 45, 10 novembre 2017 p. 18 à 27
    (3) Photo © DILMEN Nevit, Lightning (Wikipedia)

    Thématique | GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Gérer au mieux nos encombrants déchets

    Capture d’écran 2017-11-07 à 18.29.28.jpgUn décret de la Wallonie organise la manière dont les communes doivent gérer le coût de l’enlèvement et du traitement des déchets. L’objectif est que le citoyen soit sensibilisé au coût réel et soit encouragé à limiter ceux-ci, à recycler et à composter... Chaque année, les communes doivent estimer le coût des déchets et financer celui-ci. L’objectif est que les recettes de taxes et ventes de sacs puissent couvrir de la manière la plus juste possible toutes les dépenses induites par la gestion des déchets.

    Ce travail vient d’être préparé par la Commune avec l’aide de l’IBW, discuté en commission déchets et soumis au Conseil Communal du 25 octobre 2017. Le budget 2018 est établi sur base des informations complètes de l’année 2016. 2017 n’est évidemment pas encore entièrement connu !

    Vous rappellerez qu’en janvier 2017, les prix des sacs ‘Rixensart’ 60 litres ont augmenté de 25% (€ 1,25 pour un sac de 60 litres). L’option avait été prise de ne pas changer les taxes forfaitaires mais de répercuter la hausse des coûts de collecte et de la mise en décharge sur le coût du sac.

    Rixensart compte actuellement, 22.200 habitants (9000 ménages). Pour 2018, la commune accueillera 300 nouveaux habitants notamment aux papeteries de Genval et au Clos des Marnières (nouveau nom de la rue qui descend de l'avenue George Marchal vers les 3 nouvelles constructions situées dans le bas du site). Ce dernier site accueille les premiers conteneurs de regroupement enterrés. A côté des conteneurs à verre, vous trouvez un conteneur pour les déchets ménagers (OM), et un autre pour les fermenticides. Pour les riverains du site, il ne sera plus nécessaire d’acquérir des sacs ‘Rixensart’. Munis d’un badge électronique que vous aurez préalablement chargé par un virement bancaire, vous pourrez ouvrir le tiroir du conteneur de regroupement et y glisser 30 ou 60 litres de déchets ménagers que vous apporterez dans le sac de votre choix. Le conteneur des fermenticides collectera vos déchets de cuisine (tiroir de 15 litres).

    Une information détaillée sera donnée à tous les riverains concernés ! Ces conteneurs de regroupement remplaceront la collecte porte-à-porte avec les camions…

    Les conteneurs de regroupement seront installés également en 2018 aux papeteries de Genval. Les Rosiérois trouveront à l’avenir un conteneur fermenticides place de l’Ardèle.

    Pour 2018, notez que la collecte annuelle des encombrants aura lieu mi-juin. Le calendrier IBW précisera tout cela ! Le camion de déchets verts du samedi, très apprécié des habitants, stationnera, comme en 2017, durant 27 samedis entre avril et novembre 2018. En 2017, 300 tonnes de déchets verts ont été ainsi collectées soulageant le parc à conteneurs !

    Quelques chiffres :

    Budget total 2018 = € 1.260.000

    Recettes

    Taxes forfaitaires inchangées : € 700.000

    Vente des sacs rapporte € 530.000  

    Dépenses

    Collecte et le traitement des ordures ménagères revient à € 620.000

    Parc à conteneurs de l’IBW coûte € 430.000 (soit € 19,10/habitant) 

    Enlèvement des encombrants revient à € 48.000 (pour la collecte annuelle du mois de juin)

    Camion de déchets verts du samedi revient à € 35.000/an pour 27 collectes

    Divers :

    Signaler les dépôts sauvages à la commune via l'application 'Betterstreet'.

    A noter l’initiative de la Région wallonne devenez 'ambassadeurs de la propreté'.

     

    Thierry Bennert copie.jpgThierry BENNERT

    Thématique | ENVIRONNEMENT, SERVICES A LA POPULATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Proximité, désormais aussi sur Facebook

    rixensart,facebookLes plateformes sociales, telles que Facebook, sont devenues un outil de communication, dont l’importance n’est plus à démontrer. PROXIMITÉ l’a compris et emboite le pas de manière réfléchie. A cette fin, il a créé le groupe de travail ‘Digital’, composé de Renaud Hermal (pilote du projet), Oana Stoican et Eric de Séjournet.

    Depuis 2008 déjà, PROXIMITÉ développe via ses Carnets de Proximité une communication soutenue relatant les tenants et aboutissants de la politique communale rixensartoise. Nous recensons sur les douze derniers mois près de 4000 utilisateurs/lecteurs des Carnets de Proximité. Nous les remercions pour leur intérêt et leur fidélité.

    Aujourd’hui, PROXIMITÉ crée sa propre page Facebook « Proximité Rixensart ». Elle relaie les dernières nouvelles éditées dans les Carnets de Proximité. Les coprésidents de Proximité en seront les modérateurs et animeront les débats alimentés par les Internautes.

    Nous vous remercions pour votre confiance et vous invitons à vous abonner à cette page ⤷ https://www.facebook.com/proximiterixensart/.

    Renaud HERMAL, Oana STOICAN et Eric de SÉJOURNET

    Thématique | COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • L'agenda de PROXIMITÉ

    2011 Proximité logo.jpg

    22 novembre 2017 | 20h15 | Réunion du Conseil communal (Maison communale) | Participation : Etienne DUBUISSON, Michel WAUTOT, Thierry BENNERT, Eric de SÉJOURNET, Claude ROMAL

    18 novembre 2017 | 11h00 | Inauguration de 25 logements publics, Clos des Marnières à Rixensart (au croisement de l'avenue Georges Marchal 4) | Participation : Thierry BENNERT, Eric de SÉJOURNET

    15 novembre 2017 | 20h15 | Conseil de Proximité : préparation du prochain Conseil communal (Leur Abri) | Participation : membres de Proximité

    11 novembre 2017 | 10h00 | Armistice 1914-1918 | Participation : Michel WAUTOT, Thierry BENNERT, Eric de SÉJOURNET, Michel COENRAETS, Bernadette DEFOIN-BECHOUX, Claude ROMAL

    7 novembre 2017 | 20h00 | Conseil d'Administration de la Maison des Jeunes de Rixensart (MJC, avenue de Merode 33) | Participation : Claude ROMAL

    6 novembre 2017 | 20h00 | Conseil de Proximité (chez Oana et Claude Romal) (les points à mettre l'ordre du jour sont à transmettre à eric.de.sejournet@gmail.com avant le 1er novembre) | Participation : membres de Proximité

     

    Lire la suite

    Thématique | COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Arbres et haies remarquables (3)

    Avenue de Montalembert 10.2010 © Eric de Séjournet.jpgIn fine (1), PROXIMITÉ a obtenu ce que la Commune de Rixensart n’a jamais publié … la liste officielle des arbres et haies remarquables à Rixensart, mise à jour en 2012. Cette liste a été approuvée par arrêté ministériel du 8 janvier 2013, paru le 22 février 2013 au Moniteur belge.

    ◼︎ Liste des 53 sites rixensartois, genvalois et rosiérois | Cliquez ici.

    Quant à la question écrite introduite le 31 mai 2017 par PROXIMITÉ (1), la Commune de Rixensart semble avoir eu des difficultés à répondre précisément à nos interrogations. Nos lecteurs trouveront ci-après (2) la réponse intégrale du Collège, que nous résumons d’abord :

    - Depuis 2013, 491 demandes de permis d'abattages/élagages ont été introduites. Pour chaque demande, un agent spécifique du service communal des espaces verts se rend sur place et rédige un avis argumenté pour le Collège communal.

    - Le Collège estime que la part d'arbres et de haies remarquables pour laquelle la Commune sollicite une demande de permis d'urbanisme pour l'abattage ou l'élagage est de 1 à 2 par an. Le nombre de permis d'urbanisme refusés par le Collège communal après avis du Service Public de Wallonie/DG03-Direction de la Nature et des Forêts peut être estimé à 2% du nombre total de permis introduits depuis 2013.

    - L'abattage, le préjudice porté au système racinaire ou la modification de l'aspect d'un arbre remarquable ou d'une haie remarquable sont soumis à permis d'urbanisme.

    - L'accord du propriétaire est nécessaire pour élaguer un arbre remarquable.

    - L'agent constatateur communal n'est pas habilité à dresser procès-verbal de constat d'infraction dans la mesure où il s'agit d'infractions urbanistiques et non environnementales. Dans ce cas, seule l'éco-conseillère désignée à cet effet peut verbaliser.

    Sensibilisons les Rixensartois à protéger ce patrimoine naturel !  

    Collage_Fotor.jpgEric de SÉJOURNET & Thierry BENNERT

     

     

     

     



    __________

    (1) BENNERT Thierry (PROXIMITÉ), Arbres et haies remarquables : question écrite adressée au Collège des Bourgmestre et Echevins, 31 mai 2017 (voir Carnets de Proximité du 3 juin 2017)
    (2) COMMUNE DE RIXENSART, Questions écrites relatives aux arbres et haies remarquables (abattages/élagages), 23 octobre 2017
    (3) Photo | Avenue de Montalembert 10.2010 © Eric de Séjournet

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT, PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés (2)

    Transparence 2.jpgLes 26 septembre 2017, Etienne DUBUISSON (PROXIMITÉ) a introduit une question écrite adressée au Collège des Bourgmestre et Échevins, portant sur le cadastre des mandats, représentation et délégations privés et publics.

    La réponse du Collège est attendue pour fin octobre.

    En attendant, voici les éléments concernant les mandataires du groupe PROXIMITÉ


     

    Etienne DUBUISSON

    Conseiller communal
    Conseiller zone de police la Mazerine
    Administrateur de la bibliothèque de Froidmont (*) 
    Administrateur du Centre Culturel et Social de Froidmont (*)
    Administrateur du Val des Coccinelles (*)


    Michel WAUTOT 

    Conseiller communal
    Président « d’Hommes et Patrimoine ASBL » (*)
    Conseiller du bureau du Conseil de la maison de l’Urbanisme (*)  
    Administrateur de « Un Savoir Pour Tous » au Bénin (*)
    Délégué PROXIMITÉ commission mobilité (*)
    Délégué PROXIMITÉ commission aménagement du territoire (*)

    Thierry BENNERT

    Conseiller communal 
    Administrateur délégué d’UCL Patrimoine – Société à Finalité Sociale (*)
    Administrateur du Centre Hospitalier Neurologique William - Lennox Fondation d’Utilité Publique (*)
    Administrateur à la Louvain School of Management Executive ASBL (LSM) (*)
    Membre de l’Assemblée Générale de Valisana ASBL (*)
    Délégué PROXIMITÉ commission déchets (*)


    Micheline MARION–LEKIME

    Conseillère CPAS 
    Administratrice PROXIMITÉ à Rixenfant (*)
    Représentante de PROXIMITÉ à D'Clic (*)

    __________
    (*) Non rétribué

    Thématique | COMMUNICATION, GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • De bonne source ...

    poirier dieu

    30 octobre 2017

    La Province ne veut pas acheter le château de Rixensart ... Trop cher, trop de travaux (Mathieu Michel, Président du Collège provincial)
    + INFO | L’Avenir du 31 octobre 2017.

    11 octobre 2017

    Le château de Rixensart est à vendre | Ce que PROXIMITÉ avait déjà signalé lors d'une intervention au Conseil communal du 30 août 2017 se confirme : classé patrimoine exceptionnel de Wallonie et propriété des princes de Merode depuis 1715, le château va être vendu en vente publique. Espérons que nos dirigeants, qu'ils soient communaux, provinciaux ou régionaux ne restent pas les bras croisés (cf Carnets de Proximité du 1er septembre 2017). 
    + INFO | L’Avenir du 11 octobre 2017.


    10 octobre 2017 (Groupe de travail communal Déchets/Proprété)

    Service de ramassage des déchets de jardin | Les habitants des trois entités bénéficient d'un service de ramassage des déchets verts (1) à différents points de collecte. Suite à la récente ouverture du parking SNCB à la gare de Rixensart, le camion 'déchets verts' stationnera dorénavant de 13h45 à 14h45 en bas de la rue du Cyclone, à 200 mètres du parking de la gare de Rixensart.

    __________
    (1) tontes de pelouse, fleurs fanées, tailles de haies, branchages pour autant que le diamètre des branches ne dépasse pas 5 centimètres, les mauvaises herbes et les feuilles mortes.

    4 octobre 2017 (Ville de Wavre)

    Ferme du Pèlerin | La demande de démolition de la Ferme du Pèlerin et la reconstruction de 4 maisons a reçu un avis défavorable du Collège des Bourgmestre et Echevins de Wavre. Cet avis défavorable a été transmis par la ville au Service Agriculture de la Wallonie qui prendra la décision finale.

    20 septembre 2017 (Conseil communal)

    Les marchés de la Place communale de Genval ... abandonnés | Discrètement, et sans susciter le débat, le Conseil communal a mis fin à l’existence des marchés de Genval. « Les mentions des marchés du mardi matin et du vendredi fin d’après-midi de la place communale de Genval qui ont actuellement cessé d’exister » ont été retirées du « Règlement communal relatif à l’exercice et à l’organisation des activités ambulantes sur les marchés publics ». Juridiquement, c’est terminé.

     

    20 septembre 2017 (Conseil communal)

    Réfection du Chemin de la Source | Tout en conservant le profil et le tracé du sentier original, la Commune de Rixensart a décidé de réaliser les travaux de réfection du Chemin de la Source. Coût : 46.989,14 euros TVAC. Une technique qui a fait ses preuves à Lasne sera utilisée : travaux préparatoires et démolition du sol existant, travaux de terrassement, de fondation et de stabilisation, pose d'un revêtement en empierrement, pose d'une signalisation. Le Chemin de la Source relie l’avenue Monseigneur à la rue de Rosières en longeant le chemin de fer et en traversant la Lasne. Il est emprunté par les piétons et cyclistes désireux de rejoindre la gare de Genval ou les Papeteries via le Sentier des Papeteries.

     

    20 septembre 2017 (Conseil communal)

    Réasphaltage de voiries détériorées | Le Conseil Communal du 20 septembre 2017 a décidé d’utiliser des subsides disponibles pour réasphalter d’ici 2018 plusieurs voiries détériorées de la commune. Sont concernées :
    - à Rosières : les avenues Englebert et de la Petite Cense
    - à Genval : les rues de la Tasnière et Jean-Baptiste Stouffs (entre la rue Mahiermont et l’école de la Cime), et la Petite rue du Vallon
    - à Rixensart : les avenues Jeanne, Yvan, Marie-Christine, Albertine et rue Albertine, Englebert, de la Rochefoucauld (à hauteur de l’école de la Source), chaussée de Lasne, et la rue du Moulin (partie basse casse-vitesse), la rue des Bleuets (entre la rue de Limal et le pont du Pèlerin). 

    Lire la suite

    Thématique | DE BONNE SOURCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Réduisons la pollution lumineuse

    carte_pollution_lum_500-f77c4.pngLors de Rixensart en Fête, PROXIMITÉ a rencontré Christiane Boehm, membre du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN). En janvier 2017, elle a publié un dossier consacré aux conséquences de l’excès d’éclairage, à savoir la sur-illumination, l’éblouissement et la lumière intrusive. Elle écrit : « Cette forme de pollution, encore mal connue, a des répercussions sur la santé humaine et sur les écosystèmes. 80 % des espèces sont touchées par la pollution lumineuse qui augmente chaque année » (1). Son crédo est simple : « Lutter contre la pollution lumineuse, ce n’est pas cesser d’éclairer, mais mieux éclairer ! » Et de prôner des solutions simples en respectant les cinq principes de l’éclairage intelligent : 


    1. Bien évaluer le besoin
    2. Ajuster l’orientation
    3. Réduire l’intensité
    4. Contrôler la période
    5. Limiter la lumière bleue

    A l’instar du PCDN, PROXIMITÉ souhaite que dans la commune de Rixensart ces grands principes s’appliquent aux bâtiments communaux, statues, arbres, ronds-points, églises, etc…

    Aussi, le Conseil de PROXIMITÉ a-t-il adopté le 4 octobre 2017 la résolution suivante :

    « Soucieux des impacts sur la biodiversité et les paysages nocturnes, sur le sommeil et la santé des habitants, soucieux des économies d'énergies, de la limitation des gaz à effet de serre induits, ainsi que de la capacité d'observation du ciel nocturne pour les générations actuelles et à venir (2), PROXIMITÉ adoptera des solutions d’éclairage mieux adaptées qui réduisent la pollution lumineuse et génèrent des économies : 


    - réduction de l’intensité de l’éclairage public à certaines heures de la nuit (exceptés les endroits où prévaut la sécurité des citoyens et de leurs biens),
    - limitation de diffusion lumineuse vers le ciel,
    - règlementation des écrans LED pour l’affichage publicitaire,
    - lutte contre le gaspillage énergique en adaptant les anciens luminaires publics
    - attention particulière au choix de lampes LED à faible émission dans le bleu ».

    En aménagement du territoire, les élus de PROXIMITÉ tiendront donc compte de la problématique de l’éclairage LED (3), en évitant toute pollution lumineuse vers le haut, en trouvant le bon compromis entre « se sentir en sécurité » et « éclairer discrètement », en réfléchissant sur les trois facettes du problème : factures d’achat et d’utilisation, et facture pour notre environnement. Dans le cadre de la rénovation de la Place de Bourgeois, la Commune de Rixensart a présenté récemment un avant-projet. Et Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) de rassurer, la commune a déjà pris des dispositions afin de réduire les nuisances lumineuses. Sans compter que pour l’église Saint-François-Xavier, la convention 'Combles et clochers' signée par notre commune en 1996 (4) sera respectée.


    20130822 Eric dSdR © Isaline de Vuyst-001 copie 4.jpgEric de SÉJOURNET

     

     



    __________

    (1) BOEHM Christiane, L’éclairage, un problème ? in www.rixnature.be, janvier 2017

    (2) Le ciel nocturne a été classé patrimoine mondial de l'Unesco
    
(3) Rixnature, Les dangers de la lumière bleue
    (4) Ibid., Combles et clochers
    (5) Photo | AVEX (association d’astronomes du Venin, France), Carte d’Europe, 2016

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, BOÎTE À IDÉES, ENVIRONNEMENT Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Quel avenir pour notre Zone de secours ?

    brabant wallon,rixensart,zone de secours,pompiers,service d'incendiePour Rixensart, « les délais d’interventions et le taux de service peuvent être considérés comme mauvais vis-à-vis des risques à protéger et qu’il faudrait dans les mesures du possible améliorer », rapporte en toute transparence le Commandant de Zone de secours du Brabant wallon (1).

    Le Conseil communal du 20 septembre 2017 s’est penché sur le « Programme pluriannuel de politique générale 2017-2021 de la zone de secours du Brabant wallon » (1), tel que déjà adopté par le Conseil de Zone en séance du 21 août 2017, Rixensart y étant représenté par son Bourgmestre.

    Le Conseil communal s’est prononcé sur le volet communal du programme, à savoir l’application des objectifs zonaux au niveau communal (objectifs stratégiques, niveaux de service et moyens nécessaires).

    Du briefing donné par le Commandant de zone, il s’avère notamment que la Zone de secours entend

    ◼︎ « favoriser une politique de mise à disposition d’employés comme pompiers volontaires » (2). PROXIMITÉ a demandé au Collège quel en est ou serait l’apport de la Commune de Rixensart.

    ◼︎ « diminuer le délai d’intervention », ce qui est certes louable. Pour la Commune de Rixensart les postes professionnels de Wavre et Braine-l’Alleud assurent un départ de véhicule en 2 minutes. Par contre, les temps d’arrivée à Rixensart varient … Dans le meilleur des cas, on peut compter sur une arrivée (3)

    - Rue de l’Augette à Rixensart en 17 minutes 32 (véhicule venant de Wavre)

    - Rue des Volontaires à Genval en 16 minutes 24 (véhicule venant de Braine-l’Alleud)

    - Chemin du Prince à Rosières en 11 minutes 45 (véhicule venant de Wavre)

    PROXIMITÉ a rappelé que la commune compte des industries sujettes à la norme européenne PRTR (Polluant Relaese and Transfer Register), tels que GSK et l’IBW, mais également des points sensibles tels que, les conduites de gaz à haute pression, un pipeline à kérosène qui passe le long de l'avenue Monseigneur, le cinéma, le centre culturel, de nombreuses écoles, plusieurs résidences pour personnes âgées, des crèches, des grandes surfaces, plusieurs gros immeubles à appartements, ...

    Pour palier à ces délais d’intervention qualifiés de mauvais, le programme pluriannuel préconise d’envisager  « à plus long terme (estimation > 15 ans) la construction d’un poste de secours supplémentaire : 1 poste à proximité de la jonction des communes La Hulpe, Lasne et Rixensart (idéalement sur la commune de Rixensart). Coût estimatif (ndlr. pour l’infrastructure) : environ 1.500.000 € à 2.000.000 € » (4).

    ◼︎ « informer les communes à propos de la perspective pluriannuelle », en clair quels sont les moyens en personnel, infrastructure et matériel nécessaires pour poursuivre les missions. Ici, on entre dans le vif du sujet politique … puisque le niveau de décision se trouve au Fédéral, mais ce sont les communes qui passent à la caisse.

    ◼︎ « proposer à la signature une convention avec les 7 autres zones de secours mitoyennes, dont 2 néerlandophones (…), fixer les règles d’envoi des secours dans le contexte de l’aide adéquate la plus rapide … »

    Vous pouvez vous en douter, le débat au Conseil communal fut animé. Après une interruption de séance, afin de permettre à tous les partis d’accorder leurs violons, la Commune de Rixensart a approuvé le volet communal de ce programme pluriannuel tout en émettant « les plus expresses réserves quant aux moyens humains, financiers et logistiques actuellement dévolus à la Zone de secours mais également projetés, et de marquer son intention ferme qu'un poste avancé, qui soit opérationnel, soit créé avant la fin de la prochaine législature ».

    PROXIMITÉ a été entendu au Conseil communal et restera vigilant afin que des mesures efficaces soient prises en vue de renforcer et d'améliorer sensiblement la sécurité des habitants de notre commune. Notre groupe développera l’information à propos de l’organisation des services de secours et d'incendie dans les Carnets de PROXIMITÉ.


    brabant wallon,rixensart,zone de secours,pompiers,service d'incendieEric de SÉJOURNET et Thierry BENNERT






    __________

    (1) FILLEUL Philippe (Commandant de la Zone de secours), Programme pluriannuel de politique générale 2017-2021 de la zone de secours du Brabant wallon, p. 136, août 2017
    (2) Ibid., p. 122
    (3) Ibid., p. 126
    (4) Ibid., p. 140
    (5) Photo | Zagreb fire : Croatian firefighters training in Fire and Rescue Academy of Malaysia (FRAM), in Wikipedia.

    Thématique | SÉCURITÉ, SERVICES A LA POPULATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés (1)

    Transparence 2.jpgDepuis le scandale PUBLIFIN, la transparence est devenue un maître-mot en politique. Les évènements de ces derniers mois (SAMUSOCIAL, ORES, ... ) m'incitent à vous demander de bien vouloir me faire parvenir un cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés, de chaque élu au conseil communal et de chaque membre du conseil de CP AS, siégeant dans les intercommunales et les différents organismes extérieurs et intérieurs à la commune, en ayant soin de préciser si ceux-ci sont rémunérés ou non.

    QUESTIONS DE CONSEILLER (1)

    1. Dans le cadre de la totale transparence, que nous souhaitons tous, PROXIMITÉ pourrait-il recevoir le cadastre dont question ci-dessus ?

    2. Dans le but de bien informer les Rixensartois, le Collège compte-t-il publier rapidement ce cadastre sur le site de la commune ?

    La réponse écrite du Collège sera connue fin octobre 2017 (2) et publiée dans nos colonnes.

     

    1 DUBUISSON Etienn 9.2012 © Francis Floor.2012 © Francis Floor.JPGEtienne DUBUISSON

     

     

     


    __________
    (1) Question écrite aux Collège des Bourgmestre et Echevins, Cadastre nominatif de tous les mandats, représentations et délégations, publics et privés, 26 septembre 2017 
    (2) Moniteur belge du 26 avril 2012, Code de la démocratie locale et de la décentralisation

    Thématique | COMMUNICATION, GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Proximité Événements 1 | Concert Band'age

    INVITATION DE PROXIMITÉ Autrement
    _______________________________________________________________________________

    16105649_1337290162989031_7944503247080031436_n.jpg30 septembre 2017

    accueil dès 19h30 

    entrée gratuite 


    La Ferme de Froidmont Insertion

    (Salle des Grands Bois) 
    Chemin du Meunier 38 à Rixensart 

    Concert  

    « Band’Age »

     

    PROXIMITÉ ÉVÉNEMENTS (1) vous propose deux heures de musique par le groupe rock Band’age, composé d’Eric (chant), Amaury (bass), Béla (batterie) et Daniel (guitare). Leur répertoire couvre les musiques blues, folk et rock des années ’70 à ’90 et réfère à des artistes tels que Nina Simone-Sinnerman, Jimi Hendrix, JJ Cale, Paul Simon, …

    15972775_1337297036321677_131808361065015274_o.jpgBières locales et boissons à des prix démocratiques.

    Le concert débute à 20 h et se termine vers 22h. A l’issue du concert, jusqu’à 23h vous aurez l’occasion de rencontrer les élus, membres et amis de PROXIMITÉ Autrement (2)(3).

     

    Proximité Autrement logo.jpg

    _______________________________________________________________________________
    (1) Organisation | Claude ROMAL, chargé des relations publiques de PROXIMITÉ (contact)
    (2) PROXIMITÉ Autrement est un groupe rixensartois, autonome et pluraliste, indépendant de tout pouvoir politique et dont la philosophie est basée sur une approche citoyenne et participative en matière de gestion communale et qui, par l’écoute, l’action et la transparence s’engage à la mise en oeuvre d’objectifs, selon les principes démocratiques définis par la Constitution belge.
    (3) Au Conseil communal de Rixensart depuis plus de 10 ans, PROXIMITÉ compte trois conseillers communaux, qui ont l’honneur de représenter 12 % des Rixensartois, Genvalois et Rosiérois.

    ◼︎ Toutes nos infos sont développées dans nos carnets de Proximité, édités en ligne : http://rixensart.skynetblogs.be.

    Thématique | ÉVÉNEMENTS Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Rue des Bleuets, à sécuriser !

    Ferme du Pèlerin 8.2017 © Monique D'haeyere 4.jpgLes riverains de la rue des Bleuets nous ont fait part de leur inquiétude à propos de l’insécurité des piétons, cyclistes et cavaliers dans leur quartier. La rue est étroite, la circulation y est rapide.      

    Lors du Conseil Communal du 20 septembre 2017, le Collège a proposé au Conseil communal d’utiliser des subsides disponibles pour réasphalter d’ici 2018 plusieurs voiries détériorées de la commune (1), dont … la rue des Bleuets, entre la rue de Limal et le pont du Pèlerin.  

    PROXIMITÉ a soutenu ce projet. Dans la foulée, nous avons demandé que le réasphaltage de la rue des Bleuets soit précédé au minimum par l’aménagement du terre-plein situé entre le pont du Pèlerin et l’avenue des Cerisiers.    

    En effet, suite aux travaux du RER, ce pont a été élargi. Les trottoirs, les passages pour piétons et l’éclairage renforcent la sécurité des usagers faibles. Malheureusement, lorsqu’on emprunte le pont en venant de Limal, à hauteur de la ferme du Pèlerin, il n’y a pas de trottoirs. Il y a simplement un terre-plein avec bordure inclinée. Les voitures y montent à grande vitesse lorsqu’elles doivent croiser un autre véhicule. Or, à 8 heures du matin et à 16h30, de nombreux enfants l’empruntent pour rejoindre l’école ou la gare de Profondsart, l’arrêt de bus de la navette gare ou le bus qui va vers Basse-Wavre…  

    Afin d’y sécuriser les usagers faibles, PROXIMITÉ a proposé de placer à minima des bordures droites, empêchant les automobilistes de monter sur le terre-plein. La demande a été acceptée par le Collège.  

    Thierry Bennert copie.jpgThierry BENNERT

     

     

     

     

     

     

    __________
    (1) 'De bonne source' du 20 septembre 2017 (Carnets de Proximité)
    (2) Photo | Rue des Bleuets 8.2017 © Monique D'haeyere

    Thématique | MOBILITÉ, SÉCURITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Démolition de la Ferme du Pèlerin : mobilisation (2)

    828 Ferme du Pèlerin 8.2017 © Monique D'haeyere 0.jpgMerci pour votre mobilisation ! De nombreux riverains de la rue des Bleuets, du quartier de Froidmont, du quartier Bel-Air mais également des avenues Fond Marie Monseu et Pèlerin se sont mobilisés pour manifester leur inquiétude face à ce projet immobilier. Beaucoup ont écrit directement à la Ville de Wavre. Certains riverains ont préféré remettre à PROXIMITÉ une lettre signée. Celles-ci ont été déposées dans les délais à l’Administration communale de Wavre. Une copie de celles-ci a également été transmise à l’attention du Collège des Bourgmestre et Échevins de Rixensart.

    Le dossier est maintenant analysé par la Ville de Wavre et devrait être transmis prochainement pour avis au département Agriculture de la Wallonie.

    En attendant, les riverains rencontrés nous ont fait part de leur inquiétude à propos de l’insécurité des usagers faibles, rue des Bleuets. A ce propos, je suis intervenu au Conseil communal du 20 septembre 2017 (voir mon prochain compte-rendu dans les Carnets de Proximité).

    Thierry Bennert copie.jpgThierry BENNERT

     

     

     

     

     

     

    __________
    Photo | Ferme du Pèlerin 2017 © Monique D'haeyere

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, MOBILITÉ Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Les nouveaux habitants, désormais accueillis

    20170915 Accueil des nouveaux habitants de Rixensart montage.jpg« Nous comptons environ 1000 nouveaux ménages par an à Rixensart » (1). Pour la première fois, la Commune de Rixensart avait déroulé le tapis rouge le 15 septembre 2017 pour accueillir les nouveaux habitants et leurs enfants.

    L’organisation de la réception fut confiée à Martine Singer, responsable du Service de la Culture, dont la mission est de promouvoir les activités culturelles, touristiques et festives sur le territoire. Tout avait été mis en oeuvre, mais sans ostentation, afin de soigner l’accueil des invités et la décoration du chapiteau, déjà monté à l’occasion de ‘Rixensart en fête’.

    L’organisation était à la hauteur de l'attente des invités, ravis de nouer des liens avec les élus et les responsables des différents services communaux. Qui plus est, les enfants étaient accueillis dans un espace jeux spécialement aménagé à leur intention, encadrés par des scouts et guides, spécialement mobilisés pour l’occasion.

    PROXIMITÉ applaudit cette nouvelle initiative communale (2).

     

    20130822 Eric dSdR © Isaline de Vuyst-001 copie 4.jpgEric de SÉJOURNET  






    __________


    (1) Lettre d’invitation de la Bourgmestre du 30 août 2017
    
(2) PROXIMITÉ, Objectifs 2012-2018 : « PROXIMITÉ veillera à la transparence de l’action communale et à l’accueil et à l’intégration des nouveaux Rixensartois ».
    (3) Photos | Eric de Séjournet, 15 septembre 2017

    Thématique | CITOYENNETÉ, COMMUNICATION Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • La mobilité, un ordre du jour inépuisable

    Au nom de PROXIMITÉ, Michel WAUTOT a présenté au groupe de travail Mobilité du 5 septembre 2017 plusieurs points qui, sans être exhaustifs, posent problème dans notre commune.

    Rue du Cerf 8.2017 © Proximité Claude Romal et Thierry Bennert.jpg
    Rue du Cerf à Genval

    Photos | 8.2017 © Thierry Bennert & Claude Romal


    1. PROXIMITÉ a émis des réserves quant aux récents aménagements faits en voirie à la rue du Cerf à Genval, entre le funérarium Mathy et l’IMPS/Pont de Marie Vatch : piste cyclable partielle, vitesse des camions, risque accru de collision, …. Plusieurs membres de PROXIMITÉ sont descendus sur les lieux et ont constaté que le risque de collision frontale est accru. Selon des riverains, « ce qui a été réalisé par la Commune est encore plus dangereux qu’avant ». Qui plus est, « personne n'ose se garer sur les nouveaux emplacements de peur de retrouver la voiture abimée ». Ajoutez à cela la visibilité limitée, - à cause de la longueur de l'emplacement pour voitures, la largeur du stationnement insuffisante pour des camionnettes, vitesse excessive des véhicules descendant la rue du Cerf (1), sans oublier le passage pour piétons qui ne donne pas sur un trottoir (2). Quant au  mini tronçon de piste cyclable, - qui est ensuite interrompu, il laisse les cyclistes perplexes (3).

    Pour Michel WAUTOT (PROXIMITÉ), la meilleure solution est de mettre en place une vraie chicane de part et d’autre de la voirie, sans parking, et avec un couloir de sécurité de chaque côté pour les vélos.

    Réponse de la Commune : « Sur base des remarques émises, la Cellule Mobilité va revoir sur place le problème ».
    __________
    
(1) la position actuelle de la chicane ‘favorise’ la vitesse des camions descendants

    (2) le trottoir est en attente car il est situé sur un terrain appartenant à la SNCB. Cette dernière a été contactée.
(3) le « bout » de piste cyclable est uniquement destiné à la sauvegarde des cyclistes, à cet endroit, en leur signalant qu’ils ne doivent pas passer à l’extérieur de la chicane et en avertissant les « stationneurs » qu’ils doivent laisser libre ce couloir. 

    *

    Carrefour rond-point av. Boulogne-Billancourt rue du Monastère 8.2017 © Sophie Hautain Nélis 0.JPGRond-point des Bénédictines
    Photo | 8.2017 Membre de Proximité 


    2. Depuis sa mise en service, le Rond-point des Bénédictines, à l’avenue Boulogne Billancourt et la rue du Monastère, constitue un danger, notamment pour les usagers faibles : le sens giratoire n’est pas respecté par de nombreux automobilistes. Réponse de la Commune : « L’aménagement d’un nouveau rond-point y est prévu, il sera une des charges d’urbanisme du futur lotissement » (3). En attendant, PROXIMITÉ estime qu’il faut accentuer la visibilité du rond-point en plaçant en son centre des signaux D5.
    __________
    (3) nouveau lotissement, il s'agit de l'ancien terrain de football et des champs rue du Monastère en face des Bénédictines. Le terrain donne également sur l'avenue Boulogne Billancourt à hauteur du carrefour Bel-Air.

    *

    Carrefour av. de Villefranche et Boulogne-Billancourt 8.2017 © Sophie Hautain Nélis.JPG

    Carrefour du Château Vert
    Photo | 8.2017 Membre de Proximité 

    3. Un autre carrefour qui mériterait plus de sécurité est celui dit du ‘Château Vert’ à hauteur de la N275 et de l’avenue Boulogne-Billancourt et la chaussée de Wavre. Quand on vient de la chaussée de Wavre, il n'y a aucune visibilité pour emprunter ce carrefour et le miroir placé n'est pas aidant. Réponse de la Wallonie, qui est responsable de cette voirie : « Le projet de rond-point est abandonné. Des travaux d’aménagement sont à l’étude ». PROXIMITÉ se demande toutefois pour quand ?

    *

    Carrefour ch. de Lasne rue Saint-Roch 8.2017 © Sophie Hautain Nélis.JPG

     Carrefour de Bourgeois
    Photo | 8.2017 Membre de Proximité 

    4. Autre carrefour dangereux, celui à Bourgeois entre les chaussées de Wavre et de Lasne. En effet, quand on vient de la chaussée de Wavre, il n'y a aucune visibilité et le miroir existant est peu aidant. PROXIMITÉ suggère qu'on y mette au minimum un panneau lumineux clignotant annonçant un carrefour dangereux. Réponse de la Commune : « Une recherche de miroir plus adéquat sera effectuée, mais le placement de panneaux clignotants n’est pas prévu.


    20130822 Eric dSdR © Isaline de Vuyst-001 copie 4.jpgEric de SÉJOURNET

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, MOBILITÉ, TRAVAUX Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • La Place de Bourgeois repensée

    Projet 30 août 2017 Place de Bourgeois Agora.jpg

    Le point d’orgue du Conseil communal du 30 août dernier fut la présentation du projet de l’aménagement de la Place Cardinal Mercier à Bourgeois. Après plusieurs années de détermination et de persévérance, Michel WAUTOT (PROXIMITÉ), par ailleurs Président de l'asbl Hommes et Patrimoine, a grandement contribué à mener ce dossier à bon terme.

    Le groupe de travail communal, dont Michel WAUTOT (PROXIMITÉ) et Eric de SÉJOURNET (PROXIMITÉ) ont fait partie, a longuement planché sur l’avant-projet de la rénovation de cette place dite « de Bourgeois », quitte à revoir les plans initiaux, quand il a fallu tenir compte de la décision du Club de balle pelote de Bourgeois de jeter l’éponge. Tous les paramètres, tels que la mobilité, la sécurité routière, les espaces verts, les accès à l’école et à l’église Saint-François-Xavier, ont été pris en considération.

    Quelques options retenues :

    - concentrer le trafic sur un côté et favoriser un trafic plus doux, à 20 km/h sur les deux autres côtés du triangle formant la place

    - maintenir le double sens de circulation le long de l'école communale renforcer à hauteur de l’école la sécurité des écoliers par le marquage du passage pour piétons, en insérant un ralentisseur naturel (rétrécissement de la voirie)

    - structurer la partie centrale de la place par une haie d’arbres palissés

    - rendre l’église occasionnellement accessible par les voies latérales pour des mariages ou des enterrements remplacer en partie les arbres actuels par une haie d'arbres palissés

    - choisir le revêtement des vieux pavés qui marqueront les espaces de parking à hauteur des voiries

    - verduriser l’arrière de la place tout en conservant un revêtement de sol minéral non-drainant autour de l’église, afin de préserver la stabilité de cette dernière.

    Le 30 août 2017, l’avant-projet a été adopté à l’unanimité par le Conseil communal.

    A ce jour, le site Internet de la commune n’a pas encore publié les illustrations de cet avant-projet.

    20130822 Eric dSdR © Isaline de Vuyst-001 copie 4.jpgEric de SÉJOURNET

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • ORES, sous tension (2)

    ORES, sous tension 5.jpgVu l’importance des débats initiés par PROXIMITÉ lors des Conseils communaux du 31 mai et 21 juin 2017 (voir Carnets de Proximité du 23 juin 2017), Etienne DUBUISSON a, le 30 août dernier, remis le couvert. Il a demandé au Collège qui, parmi les cinq délégués, avait assisté le 22 juin à l’assemblée générale d’ORES et espérait recevoir, de la part de ces délégués un bref compte-rendu du déroulement de cette AG, de la position prise par les communes et des interventions en séance.

    La Bourgmestre Patricia Lebon (NAP-MR) a reconnu « qu’aucun des cinq délégués de la commune n’y avait représenté les Rixensartois ». Elle a regretté « cette absence, le manque de sérieux et le non-respect de l’engagement pris par nos mandataires communaux ».

    Etienne DUBUISSON (PROXIMITÉ) a vivement réagi et a fait savoir sa profonde désapprobation quant à la désinvolture et l’absentéisme coupable des représentants de la majorité NAP-MR. Il a également répété regretter le despotisme dont continue à faire preuve ORES et l’incapacité silencieuse des communes à contrôler ces constructions politiques qui abritent des politiciens écartés et en mal de pouvoir.

    Thématique | GOUVERNANCE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017
  • Arbres et haies remarquables (2)

    arbres remarquablesSuite à la question écrite adressée le 31 mai 2017 aux Bourgmestre et Echevins à propos des arbres et haies remarquables dans notre commune (voir Carnets de Proximité du 3 juin 2017), Thierry BENNERT (PROXIMITÉ) informe ne pas avoir encore reçu de réponse écrite, mais bien un appel téléphonique de l’Administration communale. Elle dit préparer la réponse, mais dispose de certains éléments contradictoires qu'elle doit vérifier. Elle s'engage à répondre pour fin septembre 2017.

    PROXIMITÉ fait remarquer que le délai légal pour une réponse à une question écrite d’un conseiller communal est de 30 jours … mais qu’il n’y pas péril en la demeure. Le décès du Bourgmestre Jean Vanderbecken en juin et les vacances d’été expliquent le dépassement de ce délai.

    Nous signalons au passage que du 27 au 29 octobre prochain, le Service Environnement communal organise à la Bibliothèque Communale de Genval une exposition consacrée à « Ces arbres témoins de notre histoire ».

    A suivre …


    arbres remarquablesEric de SÉJOURNET

     

     

     


    __________

    Photo | Les Six Hêtres Rixensart © de SÉJOURNET Eric

    Thématique | AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, ENVIRONNEMENT, PATRIMOINE Édition | Eric de Séjournet © 2007-2017